Quelques mots sur les différents quartiers du centre : Alfama, Baixa, Rossio, Graça, Chiado et Bairro Alto

 

Carte trouvé sur le site du Routard

Avant de décrire notre première journée en photos, quelques mots sur la configuration du centre de Lisbonne:

 

Il faut savoir que Lisbonne fait partie de ces villes, où l'on passe son temps à monter et à descendre.

Pour faire simple, le centre est constitué du quartier du Baixa, "la ville basse" qui est entouré au nord par le  Rossio, à l'est par des collines formant les quartiers pittoresques de Graça et de l'Alfama et à l'Ouest , encore par des collines où l'on trouve les quartiers du Chiado et du Bairro Alto qui porte bien son nom ("le quartier haut").

 

 

Le Baixa (prononcer "baillecha")

 

Ce quartier fut reconstruit après le tremblement de terre de 1755, dont on a tous entendu parler grâce au truculent Candide de Voltaire. Le marquis de Pombal, 1er ministre du royaume à l'époque, en profita pour tracer des rues en damier qui correspondaient à l'esthétique du siècle des lumières. On y trouve notamment :

 

- La Praça do comércio où se tenait le Palais Royal détruit par le tremblement de terre. Elle est entourée de bâtiments administratifs jaune safran. On y trouve le café Martinho da Arcada, fréquenté en son temps par  Pessoa (que je cite juste pour donner l'impression d'être une fine lettrée mais dont je n'ai rien  lu ). On y trouve aussi l'office central de tourisme. Bon nombre de trams et de bus s'y arrêtent.

- L'ascenseur Santa Justa. Magnifique ascenseur datant de 1901 qui permet d’accéder sans se fatiguer au quartier du Chiado. Deux petits inconvénients tout de même : il y a souvent la queue et il coûte 5,3 € ! Bref, si l'on n'a pas pris les Pass 24 h dont je parlais ici, il vaut mieux monter par la rue Garret pour rejoindre le Chiado.

 

Le Rossio

 

Il est dans le prolongement du Baixa. On y trouve :

 

- La Praça Dom Pedro IV, appelée aussi le Rossio. C'est là qu'avaient lieu les  autodafés et de nos jours les manifestations. Le sol est particulièrement beau. On y trouve le Teatro Nacional Dona Maria II qui remplace l'ancien Palais de l'inquisition, c'est plus sympa !

Pour une petite pause gourmande, il y a l’embarras du choix. Le café Nicola et la Pasteleria Suiça sont souvent nommés dans les guides.

- La Praça da Figeira où se trouve la très connue Confeitaria Nacional, très beau café.

 

Le Chiado

 

On attaque les côtes ! Soit on prend l'ascenseur Santa Justa dont j'ai  parlé au-dessus, soit on monte par la rue Garrett. En tout cas, plusieurs choses à ne pas rater.

 

- L'Igreja do Carmo, sans équivalent puisque suite au séisme de 1755, elle se trouve à ciel ouvert. C'est très surprenant. On y trouve un tout petit musée archéologique. Tarif : 4 €  en 2019.

- La rua Garrett avec de très belles boutiques anciennes, dont celles au n° 50, 73-75, 77, 83 (voir fin du J 4).

- La Casa do Ferreira das Tabuletas, avec une magnifique façade au 26-34 de la Rua da Trindade.

 

Le Bairro Alto

 

Quartier limitrophe du Chiado. Il est surtout animé le soir. A voir entre autres :

 

L'Igreja de São Roque. Église au style maniériste, où l'on na pas fait d'économies sur les  dorures.

- Le miradouro de São Pedro de Alcantara. On peut soit y accéder en passant par le Chiado si on y a déjà grimpé soit par l'ascenseur da Gloria quand on est sur l'avenida da Liberdade. Je ne l'ai pas trouvé particulièrement intéressant mais c'est un avis subjectif.

 

 L'Alfama

 

C'est le plus vieux quartier de Lisbonne et il a survécu au séisme ! Il est constitué d'un entrelacs de ruelles escarpées et est desservi par le fameux tram 28. A voir entre autres :

 

- Le Miradouro de Santa Luzia à côté de l'église de même nom. La vue sur les toits de l'Alfama est splendide.

- L'Igreja e largo de São Miguel qui se distingue par ses deux clochers blancs. L'intérieur baroque est visitable aux heures de culte, c'est-à-dire du mercredi au vendredi à partir de 17 h et le dimanche à partir de 9 h30.

- Le Castelo São Jorge, entrée à 10 € en 2019. Un peu cher mais il offre la meilleure vue sur la ville.

- La Catedral Sé Patriarcal, visitable tous les jours. Elle date du XIIe siècle et est un mélange de style roman et gothique.

- La Casa dos Bicos, au n° 10 de la rua dos Bacalhoeiros. Surprenante façade avec plus de 1000 pierres taillées en forme de diamants.

 

Graça

 

Encore des rues à gravir mais de  beaux belvédères et d'anciennes rues du quartier Maure très pittoresques.

- Miradouro da Graça : Belvédère qui offre une belle vue sur le Castelo São Jorge . On peut ensuite emprunter des escaliers en zig-zag appelé le Caracol de Graça (l'escargot) pour descendre vers le quartier de la Mouraria.

- Miradouro da Senhora do Monte qui est le plus haut belvédère de Lisbonne. Je l'ai préféré au précédent.