J 7 : Dubrovnik

Pour la visite de Dubrovnik qui est une vraie merveille, il y a une bonne et deux mauvaises nouvelles.
La bonne nouvelle, c’est que contrairement à ce qui était prévu, le bateau va rester en rade et on pourra débarquer juste devant les remparts. Mais la raison de ce changement, c’est qu’à lieu un rassemblement de la jeunesse catholique croate qui draine des dizaines de milliers de personnes supplémentaires. Et l’autre mauvaise nouvelle, c’est qu’il pleut. Grrrrr ….

Pour prendre la chaloupe, c’est le même principe qu’à Santorin, il faut aller chercher un ticket à partir de 7H45. Nous nous levons à 6 heures (on a reculé la montre pendant la nuit, ce qui fait gagner une heure de sommeil), ce qui nous permet de déjeuner au calme et ça change vraiment tout de voir la cafet vide !

Mon mari va à L’insolito Lounge vers 7H00 où attendent déjà quelques personnes. Il aura des tickets pour la première chaloupe à 8H00.
Nous retrouvons la sympathique famille québécoise connue grâce au forum et nous partons ensemble faire le tour des remparts. Heureusement que nous commençons la visite tôt car pendant une heure, il pleut modérément. Mais quand nous redescendons des remparts, là, c’est un vrai déluge et on commence à voir arriver des groupes et des groupes de jeunes qui viennent pour le rassemblement.

Je recommande vraiment la visite des remparts. C’est assez cher (100 kunas soit environ 13 € payable par carte bancaire) mais on a une vue exceptionnelle sur la ville. Même sous la pluie, c’était beau.

 

Vue sur le Stradum
Vue sur le Stradum

 

Vu le temps et le monde, on ne s’attarde pas. J’avais heureusement pris en arrivant quelques photos de la fontaine d’Onofrio sur laquelle des impactes de balle datant de la guerre sont encore visibles, du Stradum et de la colonne de Roland (le neveu de Charlemagne) sur la place de la Loggia car à 11 heures, il tombe des cordes et même avec des parapluies nous ressemblons à des soupes.

 

la colonne de Roland
la colonne de Roland
fontaine d’Onofrio
fontaine d’Onofrio

 

De retour sur le bateau dans une des chaloupes du Fantasia (qui ne ressemblent plus vraiment aux chaloupes que l’on voyait dans Titanic !), le réveil matinal se fait sentir et on se pose dans la cabine. Pour moi, cela se transforme en une petite sieste de 2 heures.
En ce qui concerne l’escale à Dubrovnik, je dis merci à MSC d’avoir sorti ses chaloupes. En effet, arrivés à Venise, nous croisons un camarade de classe de ma fille (le monde est petit) qui devait faire escale à Dubrovnik au même temps que nous mais avec le Costa Magica. Costa, leur a annulé l’escale au dernier moment au prétexte qu’il n’y avait plus de moyens de transport disponibles du fait du rassemblement. Ils étaient verts, moi non plus je n’aurais pas apprécié à leur place.