Une journée entre Vintimille et San Remo

 

 

Cela faisait longtemps que j'avais envie d'aller voir le jardin botanique Hanbury à Vintimille et l'idée de coupler la visite avec la découverte de la piste cyclable  le long de la mer vers San Remo, nous a paru excellente. Quand on vit à Nice, tout cela est faisable dans la journée sans difficulté puisque Vintimille est la première grande ville de l'autre côté de la frontière.

 

Le jardin botanique Hanbury

 

 

Ce jardin qui fête son 150ème anniversaire fut crée par Thomas Hanbury, un riche commerçant anglais qui fit fortune dans le commerce des épices  et du thé. A la recherche d'un cadre propice à l' acclimatation des plantes exotiques rapportées de ses voyages, il acquit la propriété en 1867.

 

Le cadre est enchanteur puisqu’autour d'une très belle villa, les jardins qui s'étendent sur 18 hectares  descendent  jusqu'à la mer.

Ils sont aujourd'hui gérés par l'université de Gênes.

 


Sur le 9 hectares qui se visitent, la moitié du jardin est consacrée à des espèces méditerranéennes. L'autre moitié étant dédiée à des espèces plus exotiques avec beaucoup de plantes succulentes. En avril, les glycines  sont un enchantement !

Le jardin bien que magnifique est peu entretenu, il vaut mieux le savoir pour ne pas être déçu.

 

De façon à éviter les problèmes de stationnement (voir plus bas dans "infos utiles"), nous sommes arrivés à l'ouverture pour 9h30 mais, il n'y avait déjà plus de places le long de la route devant l'entrée des jardins . Nous étions  pourtant  un lundi matin... Bref, nous sommes montés sur la route 1 km plus haut et nous nous sommes garés à l'embranchement avec une route montant sur la droite (la via delle Ginestre). Pas idéal mais il y a un trottoir pour descendre et la pente n'est pas monstrueuse. Il y a peut-être des possibilités de stationnement au village.

La visite du jardin, nous a pris 1h30, les pauses photos étant nombreuses. La brochure fournie à l'entrée conseille des parcours à la descente et  à la montée qui sont bien fléchés.

 

Quelques photos du jardin :

Le Petit temple des Quatre Saisons
Le Petit temple des Quatre Saisons

 

La partie consacrée aux plantes succulentes

 

La Fontaine du Dragon


 

Quelques photos du Palazzo, très beau avec les glycines en fleurs en avril.

Le Mausolée Mauresque

 

Le village, vu du bas du jardin.

 

Quelques dernières vues du jardin

Sclilla Hughii
Sclilla Hughii
Plamplemousse
Plamplemousse


Infos utiles

 

- Lien vers le site officiel

 

-Horaires : été : 9h30-18h ; printemps et automne : 9h30-17h ; reste de l'année : 9h30-16h

Fermé les lundis entre le 1er novembre et la fin février.

 

-Tarif : Du 20 mars au 30 juin : 9 € (7,5 € pour les 6/14 ans et les + 65 ans), sinon  7,5 € le reste de l'année.

 

-Stationnement : Très compliqué car il faut se garer le long de la route et il y a peu de places. De Vintimille, on peut prendre le bus n°1, mais il n'y en a pas très souvent.

 

La piste cyclable Area 24

Cette piste cyclable qui longe la mer entre Ospedaletti à l’ouest de San Remo et San Lorenzo al Mare,   a été aménagée sur les 24 km d'une vieille ligne ferroviaire qui desservait la Rivièra ligure entre 1872 et 2001.

On peut y louer des vélos à différents points auprès de la socièté Nolo Bici. Les points de location sont clairement indiqués sur leur site. Ils proposent  plusieurs formules :

1 heure à 4 € ; 2 heures à 6 € ou 1 jour à 16 €

 

Il faut payer en liquide et laisser sa carte d'identité en caution.

 

Carte tirée de ce site : http://www.area24spa.it/fr/node/116
Carte tirée de ce site : http://www.area24spa.it/fr/node/116

 

Nous n'en avons parcouru que la moitié entre San Remo et Riva Ligura, soit une balade de 1h30, bien suffisante pour moi qui n'était pas montée sur un vélo depuis au moins 10 ans. Mais, comme dit l'adage, le vélo ne s'oublie pas !

Nous sommes partis du parking de bord de mer de San Remo (Piazzale Carlo Dapporto 18038 Sanremo IM). Le parking était gratuit en avril. Les prix indiqués n'étaient pas excessifs de toute façon (1 €/ heure).

C'est très agréable puisque la piste cyclable est plate. On longe souvent la mer mais on passe aussi en bordure des différentes villes et par quelques petits tunnels bien éclairés. Il y a des plages, des cafés et restaurants où s'arrêter. C'est une activité qui devrait plaire à toute la famille, en tout cas, c'était notre cas !

 

Quelques photos en vrac :

Autres voyages                                                                                        Accueil