Rocamadour

 

Rocamadour vu du belvédère
Rocamadour vu du belvédère

Je dois dire que pendant longtemps ce nom m'a surtout évoqué "🎶Mon amour est parti avec le loup, dans les grottes de Rock-Amadour ... 🎶" 😁.

Oui, j'ai un peu honte car Rocamadour , c'est plutôt une cité médiévale accrochée à une falaise, haut lieu de pèlerinage depuis le XIIe siècle qui compte aujourd'hui environ 600 habitants et ... quelque 1,5 millions de visiteurs par an !

C'est vraiment un village atypique et plein de charme, surtout en basse saison car j'imagine que le même lieu en plein été doit être invivable.

Il faut compter environ 2 heures pour la visite. La cité se déploie sur trois niveaux :

  • Tout en bas au niveau des parkings, la rue de la Couronnerie, seule rue du village avec ses cafés, restaurants et boutiques de souvenirs. On y trouve aussi l'office de tourisme.
  • Au deuxième niveau, les monuments religieux auxquels on accède par un escalier de 216 marches que les pèlerins montaient à genoux ; rassurez-vous, vous aurez le droit de monter à pied et de nos jours, il y a même un ascenseur 😉. Sur la Place du Sanctuaire, pas moins de sept édifices religieux dont la chapelle Notre-Dame avec sa statue de la Vierge Noire (XIIe siècle) et  sa cloche miraculeuse (IXe siècle),  la basilique Saint-Sauveur et sa relique de Saint-Amadour (XIIe siècle). Et sur la falaise, la mythique épée Durandal, qui selon le légende, appartenait au chevalier Roland. Après avoir vainement appelé Charlemagne à l'aide pendant la bataille de Roncevaux (dans les Pyrénées espagnoles pour mémoire), il aurait lancé son épée qui on ne sait pas trop bien comment 🙄, aurait atterri à Rocamadour !
  • Au troisième niveau, on trouve les remparts et le château. On y monte par l’ancien chemin de Croix ou par un deuxième ascenseur incliné. Il y a là aussi un grand parking.

Je vous conseille de vous garer sur le parking du haut au niveau du château. De cette façon, vous descendrez tranquillement par le chemin de Croix jusqu'au sanctuaire puis par l'escalier jusqu'à la rue de la Couronnerie. Ceux qui ne peuvent pas trop marcher ont toujours la possibilité de le faire en empruntant les ascenseurs.

Pour le retour, soit vous êtes courageux et vous refaites tout en sens inverse, soit vous prenez les ascenseurs, soit vous empruntez l'agréable promenade piétonne qui remonte tranquillement et permet d'aller jeter un coup d’œil au belvédère, c'est la boucle piétonne, en vert sur le plan ci-dessous  fourni par l'office de tourisme.

 

Plan de Rocamadour fourni par l'office de tourisme
Plan de Rocamadour fourni par l'office de tourisme

 

Pour les informations pratiques, c'est en bas de page.

Voici quelques photos prises en octobre 2020, avec très peu de monde ce qui a largement compensé le temps peu ensoleillé. On ne peut pas tout avoir ! 😉

 

Le château et ses remparts
Le château et ses remparts
Le chemin de Croix qui descend du château au sanctuaire.
Le chemin de Croix qui descend du château au sanctuaire.
L'entrée du sanctuaire en arrivant par le chemin de Croix.
L'entrée du sanctuaire en arrivant par le chemin de Croix.
Le sanctuaire photographié du belvédère
Le sanctuaire photographié du belvédère
La place du sanctuaire
La place du sanctuaire
La chapelle Notre-Dame de Rocamadour qui abrite la Vierge Noire
La chapelle Notre-Dame de Rocamadour qui abrite la Vierge Noire
Très mauvaise photo de l'intérieur de la chapelle Notre-Dame de Rocamadour qui abrite la Vierge Noire
Très mauvaise photo de l'intérieur de la chapelle Notre-Dame de Rocamadour qui abrite la Vierge Noire
Les fresques du XIIe s. sur les murs extérieurs de la chapelle Saint-Michel
Les fresques du XIIe s. sur les murs extérieurs de la chapelle Saint-Michel
L'épée Durandal qui a atteri sur la falaise à côté de la chapelle Notre-Dame de Rocamadour ; vous noterez qu'elle est bien attachée car cette épée est facétieuse 😉
L'épée Durandal qui a atteri sur la falaise à côté de la chapelle Notre-Dame de Rocamadour ; vous noterez qu'elle est bien attachée car cette épée est facétieuse 😉
L'ancien palais des évêques où logeaient les pélerins importants
L'ancien palais des évêques où logeaient les pélerins importants
Vue sur la rue de la Couronnerie
Vue sur la rue de la Couronnerie
La rue de la Couronnerie
La rue de la Couronnerie
La porte du Figuier par laquelle on sort de la cité
La porte du Figuier par laquelle on sort de la cité
Vue sur Rocamadour en remontant par la boucle piétonne (relire descriptif plus haut)
Vue sur Rocamadour en remontant par la boucle piétonne (relire descriptif plus haut)

Informations pratiques

 

Parkings

On trouve de très grands parkings en bas où tout en haut à coté du château. En 2020, le prix était de 6 € pour la journée ; plus de détails ici.

 

Les ascenseurs

Vous saurez tout sur le site officiel.

 

Les remparts

Ouverts de 8h à 20h, tarif  : 2 €

 

Hôtel testéRelais Amadourien

Emplacement parfait au niveau du château avec un parking gratuit, une chambre calme et confortable, un très bon accueil avec de bons conseils et en plus ce n'est pas cher. Donc à recommander.

Restaurant testé : Le Belvédère, sans être exceptionnel, c'était bon avec un service très agréable et en plus, on profite de la vue sur Rocamadour.

 

Belvédère pour voir Rocamadour de loin : Il est situé à côté de l'hôtel- restaurant ... Le Belvédère.

si  vous faites la boucle piétonne comme indiqué plus haut, vous pouvez y faire un saut, sinon, il faut stationner sur l'un des parkings payants un peu plus loin ou bien déjeuner au restaurant de l'hôtel Le Belvédère pour profiter de leur parking gratuit.