J 3¬† : dans le secteur de Lake Louise¬† ūüĆě( de 8 √† 28¬įC)

 

Le lac Moraine
Le lac Moraine

Au programme du jour, faire pour commencer, une petite randonn√©e au Johnston Canyon qui se trouve √† 30 min de Banff. J'avais bien compris en lisant diff√©rents comptes rendus qu'il valait mieux y arriver t√īt pour pouvoir se garer et cela s'est av√©r√© exact.

A 9h00 (8¬įC, pour info), il restait encore des places sur le parking alors que deux heures plus tard, les voitures √©taient gar√©es tr√®s loin sur la route.

Cette randonn√©e am√©nag√©e le long d'un canyon o√Ļ coule une rivi√®re est sympathique mais pas exceptionnelle.

Pour atteindre les Lower Falls, il faut 30 min.

Il faut encore une demi-heure pour les Upper Falls.

Nous ne sommes pas allés jusqu'au bout, aux Ink Pots, préférant avoir le temps de faire une autre randonnée vers le lac Moraine.

Plus de détails sur cette randonnée ici.

 

Quelques photos de cette petite randonnée.

Cliquez pour agrandir ou sortez votre oeil bionique ...
Cliquez pour agrandir ou sortez votre oeil bionique ...

 

La première chute, "Lower Falls" en anglais.



 

La deuxième, Upper falls


 

C'est sous un merveilleux soleil, que nous sommes partis vers le lac Moraine. La route a encore √©t√© un enchantement et c'est l'humeur joyeuse que nous sommes arriv√©s 45 min plus tard devant l'embranchement vers le lac Moraine o√Ļ CONSTERNATION, une barri√®re en interdisait l‚Äôacc√®s pour cause de parking plein. C'est dommage que je n'ai pas une photo de la t√™te que j'ai tir√©e √† ce moment l√† !

 

Un peu d√©stabilis√©s par ce coup du sort, nous avons poursuivi jusqu'au lac Louise ayant tout le loisir de r√©fl√©chir √† un plan B puisque nous avancions √† 2 km/h, dans un bouchon, en admirant sur le bas c√īt√© les voitures gar√©es au niveau de l'embranchement de la route allant au lac Moraine car le parking du lac Louise √©tait lui aussi plein. Je ne sais pas si j'ai √©t√© tr√®s claire mais pour faire simple, il √©tait impossible de se garer o√Ļ que ce soit !

Nous avons fait demi tour pour aller au lac Emerald (le seul plan B qui nous est venu à l'esprit face à ce désastre inattendu de parkings pleins), enrageant de perdre une si belle journée .

Mais en repassant devant l'embranchement pour le lac Moraine : DIVINE SURPRISE¬† ! La route n'√©tait plus ferm√©e. J'ai remerci√© comme il se doit le Dieu des vacanciers au cas o√Ļ il existe¬† et on a rejoint pleins de bonheur le lac Moraine. L√† encore, il y avait peut-√™tre deux kilom√®tres de voitures gar√©es sur la route mais nous avons trouv√© une place juste avant le parking.

 

 

Quand je voyais des photos du lac Moraine et  sa couleur turquoise, je me disais "Ils ont un peu forcé sur Photoshop ! ". Mais une fois devant, les yeux écarquillés,  j'ai réalisé que cette couleur turquoise était réelle. Pas besoin de retoucher les photos !

 

Pour avoir cette vue idyllique, il faut monter au sommet du gros rocher à gauche. Pour cela, soit vous voulez briller par votre originalité (j'en ai vus !) et après avoir traversé à vos risques et périls, des rondins de bois qui flottent sur le lac, vous faites de l'escalade. Soit, vous faites comme les gens civilisés et vous prenez le petit sentier allant à Consolation Lakes qui bifurque quelques dizaines de mètres plus loin vers Rockpile.

 

A gauche, le rocher o√Ļ il faut monter pour admirer le lac Moraine
A gauche, le rocher o√Ļ il faut monter pour admirer le lac Moraine

Une petite explication sur cette couleur extraordinaire.


En tout cas, notre pique-nique en face du lac Moraine restera la référence absolue en matière de vue exceptionnelle !

Nous avons en plus été accompagnés pendant le repas par un petit spermophile à mante dorée.


 

Il n'était que 13h00, nous avons décidé de faire une petite randonnée pour aller à Consolation Lakes. Il faut compter une heure pour arriver au premier lac qui se trouve derrière un grand champ de blocs de pierre. C'est une randonnée facile et agréable qui se déroule entièrement dans une forêt humide de pins. Seuls le début et la fin offrent de belles vues. Plus de détails ici.

 


 

De retour de la petite rando, nous avons de nouveau admiré le lac Moraine mais du bas et nous avons trainé au gift center pour acheter quelques cartes postales.

 

Il n'√©tait que 16h00 et en pr√©vision du temps lamentable pr√©vu pour le lendemain, nous avons d√©cid√© de prendre de l'avance sur le programme en allant jusqu'√† Emerald Lake qui se trouve √† 50 min de l√†, dans le parc national Yoho. Plus nous roulions et plus le thermom√®tre grimpait. Arriv√©s au lac Emerald o√Ļ les voitures gar√©es le long de la route montrent que l√† aussi, il est compliqu√© de se garer, il faisait 28¬įC.

Je ne sais pas d'o√Ļ vient ce nom car le lac est lui aussi d'une magnifique couleur turquoise.

 

Nous sommes allés boire un verre au joli café-restaurant "Cilandro on the Lake" que l'on voit sur la photo suivante.

 

De là, on pouvait voir des jeunes en maillot de bain, sauter dans l'eau et notre plus jeune fille a décidé qu'elle aussi voulait se baigner ... Les bagages étant dans la voiture, elle est allée se changer et a pu prendre son petit bain qu'elle a qualifié de "rafraichissant et aidant à la circulation".

 

 

Il commençait à être temps de rentrer car les trois très courtes nuits précédentes se faisaient bien sentir.

Nous nous sommes arrêtés aux chutes Takakkaw qui sont vraiment spectaculaires avec leurs 384 m, dont 254 dans le vide.

 

 

Il ne restait plus qu'√† trouver notre h√ītel, le Lake Louise Inn. Les opinions √©tant contrast√©es √† son sujet, je ne savais pas trop √† quoi m'attendre. Mais bonne surprise, notre chambre a √©t√© tr√®s fonctionnelle, avec un balcon¬† bien appr√©ci√©.

Nous sommes all√©s tester la pizz√©ria, un des deux restaurants de l'h√ītel. C'est pratique puisqu'elle est sur place mais, il ne faut pas s'attendre √† y manger une pizza m√©morable...

J 4 : randonn√©e au Sherbrooke Lake Orages √©pars(14¬įC)

 

Contrairement à la veille, il y a peu à raconter aujourd'hui .

Comme pr√©vu, une m√©t√©o pas terrible au programme. On ne se presse donc pas et vers 10h00, on quitte l'h√ītel pour aller prendre le petit d√©jeuner au Samson Mall sur Village Road. C'est un groupement de magasins autour d'un parking. On y trouve entre autres des magasins de souvenirs, une poste, une sup√©rette et deux caf√©s ainsi qu'un visitor Center o√Ļ nous ne sommes pas all√©s.

Nous prenons le petit déjeuner dans le plus grand des deux cafés, le Laggan's Mountain Bakery. Leurs cookies et leurs thés sont excellents.

Nous y achetons des sandwiches pour midi et passons à la supérette prendre quelques fruits.

Nous voila équipés pour aller randonner.



Paintbrush
Paintbrush
Hydnes imbriqués
Hydnes imbriqués
Anaphalis margaritacea
Anaphalis margaritacea

Sherbrooke Lake
Sherbrooke Lake
La cascade
La cascade
les Meadows
les Meadows

 

La randonnée (dont j'ai mis les caractéristiques ici) commencée sous un ciel gris, s'est  poursuivie sous une pluie fine et s'est terminée sous des trombes d'eau !

 

Retour donc √† l'h√ītel o√Ļ chacun s'occupe en regardant les JO de Rio ou en commen√ßant √† √©crire le compte rendu en profitant du Wifi.

 

Pas tr√®s courageux pour sortir sous la pluie, nous testons le deuxi√®me restaurant de l'h√ītel qui fait lui, des burgers. Rien de gastronomique en vue et effectivement, leurs burgers sont tr√®s moyens. Petite particularit√© de ce restaurant, il est ouvert jusqu'√† 23h pour les adultes mais uniquement jusqu'√† 21h pour les moins de 18 ans , m√™me accompagn√©s.

 

J 5 : randonn√©e Lac Agnes et Plaine des Six glaciers ūüĆě (de 6 √† 21¬įC)

 

 

Alors voila une journée magnifique avec une rando magnifique !

Seul souci, ce maudit parking qui semble se remplir tr√®s t√īt ūü§®!

En discutant la veille avec un employ√© qu√©b√©cois de l'h√ītel, il nous dit d'y √™tre pour 7 heures du matin. Devant mon air constern√© ūüėĮ, il ajoute "Bon ... avant 8 heures".

On ne prend pas de risque et à 7h00 tapantes, à l'ouverture du Laggan's, on entre pour y prendre le petit déjeuner comme la veille et acheter nos sandwiches.

En arrivant sur le parking du Lake Louise à 7h45, c'est vraiment irréel ! Il est presque vide!


 

Commencer sa randonn√©e aussi t√īt pr√©sente deux gros avantages et un petit inconv√©nient que vous allez vide rep√©rer sur les photos ...

Pour les avantages, il y a le parking et le plaisir de faire la randonn√©e comme si le parc nous appartenait ūüėä. Sur nos deux premi√®res heures pour monter √† Big Beehive, nous avons peut-√™tre crois√© 5 personnes.

Tous les détails de la randonnée sont ici.

 

Pour r√©sumer, nous sommes mont√©s au lac Agnes o√Ļ se trouve un charmant Tea House, puis √† Big Beehive d'o√Ļ l'on a une belle vue sur le lac Louise (enfin, en principe ...). Puis nous avons enchain√© sur la randonn√©e qui m√®ne √† la Plaine des Six Glaciers. J'h√©sitais entre ces deux randonn√©es donc on a fait les deux (21 km-800 m de d√©nivel√©).

Les deux sont belles m√™me si nous avons tous les quatre pr√©f√©r√© celle du lac Agnes. Je conseille de les enchainer dans l'ordre inverse du n√ītre. La mont√©e vers le lac Agnes se fait en for√™t alors que l'autre se fait √† d√©couvert et on aurait √©t√© bien inspir√©s de la faire √† la fraiche (6¬įC lors de notre d√©part).

 

Allez, quelques photos de cette belle journ√©e ūüėä !

Le lac Louise à 8 heures du matin
Le lac Louise à 8 heures du matin
Mirror Lake, un peu avant d'arriver au lac Agnes
Mirror Lake, un peu avant d'arriver au lac Agnes

Le lac Agnes
Le lac Agnes

 

Nous ne nous sommes pas arrêtés à ce Tea House qui a plus d'un siècle d’existence.


Le lac Agnes et le Tea House qui semble tout petit
Le lac Agnes et le Tea House qui semble tout petit

 

Arrivée au sommet de Big Behive après deux heures de marche. Nous sommes seuls devant cette mer de brume. C'est magnifique !

 

 

Mais, "le petit inconvénient", dont je parlais au début, c'est que le lac Louise est resté lui aussi en partie dans la brume !


 

Après être restés un bon moment en haut à contempler la vue et les spermophiles qui nous amusent toujours autant, nous entamons la très longue descente en ayant la mauvaise idée de laisser passer un groupe à cheval. Ils vont se déplacer à la vitesse d'une tortue et je dirais même d'une tortue pas pressée !

Le sentier étant étroit, on va devoir les suivre jusqu'à la jonction avec le sentier qui monte vers la Plaine des Six Glaciers .

 

On est bien contents quand on réussit enfin à les dépasser !

La montée vers la Plaine des Six Glaciers se fait à découvert sur ce qui doit être une ancienne moraine. Même si les températures ne sont pas caniculaires, on a l'impression de marcher en plein désert et je regrette bien de ne pas avoir fait cette randonnée avant celle du lac Agnes.

 

On a enfin réussi à dépasser les cavaliers et leurs montures ;-)
On a enfin réussi à dépasser les cavaliers et leurs montures ;-)

 

Nous atteignons enfin le deuxième Tea House de la journée. Un peu avant, il y a des bancs qui permettent enfin de pique-niquer. Je dis "enfin" car nous aurions bien mangé nos sandwiches avant mais l'étroitesse du chemin et ensuite le manque d'ombre ne s'y prêtait pas.

C'est avec l'estomac plein, ce qui n'est d'ailleurs pas terrible pour monter, que nous finissons l'ascension vers la Plaine des six Glaciers. Il n'y a heureusement plus que 150 m à monter et on y est en une demi-heure.

Franchement, je ne suis pas spécialement éblouie par ces glaciers. Nous en verrons d'ailleurs des bien plus beaux le lendemain.

 

 

En redescendant, nous nous sommes arr√™t√©s au Tea House ; c'est un lieu¬† charmant et hors du temps, ils n'ont toujours pas l'√©lectricit√© et on a l'impression de revenir un si√®cle en arri√®re. J'ai ador√© l'endroit et leur g√Ęteau au chocolat accompagn√© d'une bonne limonade.

 



 

A 16h00, nous étions de retour devant le Fairmont Chateau Lake Louise. Inutile de préciser que là, c'était noir de monde et les voitures étaient garées le long de la route sur 1,5 km ...

Pour le diner, nous avons d√©cid√© de changer de cr√®merie vu la qualit√© des deux restaurants de l'h√ītel. Nous ne sommes pas all√©s tr√®s loin. Nous avons juste travers√© la route pour diner au Bill's Peyto Cafe qui est pratiquement en face du Louise Lake Inn. Tr√®s bonne id√©e, c'√©tait meilleur et moins cher.

Le Fairmont Chateau Lake Louise, inratable au fond du lac
Le Fairmont Chateau Lake Louise, inratable au fond du lac

 

Une dernière photo du lac Louise nommé ainsi en 1884, en l'honneur de la quatrième fille de la reine Victoria.