J 17 : Route entre Lom et Geiranger (point de vue Dalsnibba et Flydalsjuvet)

 

Départ sous la pluie comme presque tous les matins et paysages encore très beaux. Arrivés au niveau de Grottli, nous avons quitté momentanément la route 15 pour la 258, beaucoup plus étroite et sinueuse mais offrant des vues très belles. Il y avait encore énormément de neige.

 


 

Juste avant de bifurquer pour Geiranger, on peut monter au point de vue de Dalsnibba à 1460 m d’altitude.

Il y faisait 6 °C ! La route coûtait en 2015, 110 noks (13€), un peu cher quand même !

 

Dalsnibba
Dalsnibba

Autre point de vue avant d’arriver sur Geiranger, celui de Flydalsjuvet, gratuit quant à lui

 

Flydalsjuvet
Flydalsjuvet

 

Notre hytte au Vinje camping étant prêt, nous avons pu déjeuner sur la terrasse avec une belle vue sur le fjord. Nous avons profité du soleil revenu qui n’a cessé de jouer à cache-cache tout l’après-midi.

Qu'est-ce que l'on était bien sur cette terrasse !
Qu'est-ce que l'on était bien sur cette terrasse !

 

Tantôt il pleuvait, tantôt, il y avait du soleil, donc on se demandait quoi faire. À 16 h, on s’est décidés pour une croisière sur le fjord mais arrivés au point d’information où s’achètent les tickets, nous avons appris que la croisière de 17 h était complète. Du coup, changement de programme, on est partis sur les hauteurs randonner un peu. On a d’abord fait la petite marche (4 km aller-retour, 75 m de dénivelé) qui part de Vesterås gard et va à Vesteråsfjellet (rando B).

 

Cliquer sur ce tableau , pour voir plus nettement. Les distances indiquées correspondent uniquement à l'aller, il faut les multiplier par 2.

 

Vesteråsfjellet
Vesteråsfjellet
Vue de Vesteråsfjellet
Vue de Vesteråsfjellet

 

Comme le temps à un moment pluvieux s’arrangeait, on a enchainé sur celle de Løsta (rando C : 6 km aller-retour et 200 m de dénivelé). La vue était similaire mais alors le chemin était encore une fois …. très, très boueux !

Je conseille donc de faire plutôt la rando B .

Bref, en rentrant au camping, on a refait une lessive. C’est  aussi l’intérêt des hytter placés dans des campings.

J 18 : Geiranger (croisière, rando au départ d'Homlong)

 

Journée tranquille qui commence par une grasse mat pour les filles. Le temps, qui la veille encore était annoncé pluvieux, est finalement très bon.

Mon mari se dévoue pour descendre au village chercher des billets pour la croisière que nous ferons à 11 h 30. Je me demandais si ça valait la peine de faire encore une croisière dans un fjord mais c’était beau et en plus nous avons eu du soleil.

Elle dure 1 h 30 (205 noks-25 €/personne), donc on est revenus à la bonne heure pour déjeuner. On est allés à côté de l’embarcadère au Posten. Très bon choix, la serveuse écossaise (il n’y a pratiquement pas un Norvégien qui travaille dans le secteur du tourisme) était très sympathique et leurs hamburgers, vraiment excellents.

 


chute des sept soeurs
chute des sept soeurs

 

Nous sommes ensuite partis faire la randonnée P (6 km aller-retour et 510 m de dénivelé) qui part de Homlong  vers Homlongsætra. Pour qui veut juste un beau point de vue, il suffit de monter à 100 m d’altitude.

 

Point de vue à 100 m d'altitude
Point de vue à 100 m d'altitude
Le même point de vue à 200 m, mais il y a un banc  et plus de bateau car c'était au retour et il était parti !
Le même point de vue à 200 m, mais il y a un banc et plus de bateau car c'était au retour et il était parti !

Passés les 200 m, c’est une rando en forêt au milieu des fougères et des pierres glissantes. Nous sommes allés jusqu'à la ferme Homlongsætra puis avons poursuivi cinq minutes jusqu’au point de vue à 550 m de hauteur qui permet de voir les chutes des 7 sœurs.

En montant, nous avons croisé un très sympathique couple belge qui avait fait la marche sur le glacier avec nous et que l’on avait retrouvé sur le bateau le matin. Eux, étaient descendus du bateau à Skagehola pour remonter par la ferme Skageflå  et continuer ensuite jusqu’à Homlong. Ils nous avaient prévenus qu’il ne fallait pas s’attendre à une vue spectaculaire et la montée avait été très raide et glissante.

 

Donc ma conclusion : c'est une randonnée très agréable mais il ne faut pas la faire pour avoir une vue sur les sept sœurs, seule la vue du départ est intéressante.

 

Cliquez sur les photos si vous voulez les agrandir.

 


Homlongsætra
Homlongsætra

L'art du camouflage norvégien ... je  parle de la maison, pas de ma fille !
L'art du camouflage norvégien ... je parle de la maison, pas de ma fille !
Vue sur les sept soeurs
Vue sur les sept soeurs

 

En rentrant, nous avons encore profité de la terrasse du hytte pour boire un smoothie au soleil avec vue sur le fjord. Que demander de plus ?