J 8 : route de Oslo à Eidjord (stavkirkes, chutes de Vøringfossen)

 

Stavkirke de Rollag
Stavkirke de Rollag

 

Au moment de réserver la voiture, le choix et le prix entre celles du centre ville et celles de l’aéroport nous ont décidés à la louer là-bas. Nous sommes donc repartis en train pour l’aéroport.

Une fois la voiture récupérée auprès d’un loueur très sympa, a commencé une des plus longues étapes du voyage avec un peu plus de 5 heures de voiture mais pas mal d’arrêts pour voir des stavkirke datant du Moyen Âge. Il en reste 28 en Norvège et en comptant celle du Norsk Folkmuseum, on en aura vu juste sept.

 

 

Nous avons eu la chance d’avoir un super soleil une grande partie de la journée et une température très agréable entre 18 et 21°C.

Premier arrêt pour voir la stavkirke de Rollag

Puis celle de Nore.

 

stavkirke de Rollag
stavkirke de Rollag
stavkirke de Nore
stavkirke de Nore


stavkirke de Uvdal
stavkirke de Uvdal

 

 

 

 

 

 

Et pour finir celle de Uvdal que nous nous contentons de regarder de l’extérieur  car elle est encore plus chère que les autres dont l’entrée certes n’était que de 40 noks - 4.5 € mais on finit par trouver ça excessif pour une visite de 5 min.

 

A Uvdal, il y a également une église plus grande qui date du 19ème siècle.

 

On s’arrête pique-niquer un peu après Uvdal après avoir fait les courses dans un RIMI. Mon mari se fait une joie de se tartiner du bon beurre frais (emballage à carreau bleu ou rouge ressemblant au beurre « Paysan breton ») sur son pain et en achète une mini tablette.

Quelle déception en le déballant, c’est en fait … de la levure fraiche. Pas terrible sur une tartine .


 

Le paysage fait de forêts et de rivière est très beau.


 

Après Geilo, le paysage change peu à peu mais reste magnifique. On traverse la région du Hardangervidda où parait-il vit un très grand troupeau de rennes. On n’en verra aucun mais ces paysages désolés où persistent encore de la neige en juillet, sont très, très beaux.

 

 

On s’arrête voir les chutes de Vøringfossen en se garant sur un grand parking où il y a une cafétéria et une boutique de souvenirs après le Dalbergtunnelen.

On aurait bien aimé faire une petite rando pour voir les chutes d’en bas mais il est déjà un peu tard. Pour ceux que ça intéresse, il faut se garer sur le petit parking entre le tunnel Mabotunnelen et le tunnel suivant « Kvernhushaugtunnelen ». Et si vous voulez voir les 4 tunnels les plus bizarres qui soient, cliquez ici pour les voir sur Google Map.

 

Je ne sais pas pourquoi ces chutes d'eau sont si célèbres, nous en avons vu un tas qui étaient plus impressionnantes.

 

Me fiant aux bonnes critiques du Lonely Planet, j’avais réservé une chambre au Vik Pensjonat à Eidfjord. C’était très bien. Nous avons été logés dans un petit appartement de deux chambres avec coin cuisine. Le tout très mignon. Les propriétaires sont très sympas et je  conseille d’y diner. On s’est régalés ! Seul bémol, notre literie n’était pas top.