J 21 : Retour à l’aéroport et bye-bye la Norvège

 

Le petit déjeuner à l’auberge de jeunesse s’est révélé très bon. Plein de petites choses pour se préparer des tartines comme les Norvégiens, des fruits, etc. Une bonne adresse à Lillehammer.

La route jusqu’à l’aéroport de Gardermoen ne prend que deux heures car chose incroyable, il y a un bon tronçon d’autoroute où l’on peut rouler à 110 km/h ! Je n’ai pas parlé des routes qui sont idéales quand on est en vacances et on veut profiter du paysage car en général on est limité à 80 km/h avec souvent des limitations à 60 ou 50 km/h. Nous, on a bien apprécié ces routes certes étroites mais très tranquilles. Les Norvégiens respectent assez bien les limitations de vitesse et il y a intérêt car il y a pas mal de radars.

 

Quant au parc automobile norvégien, il est impressionnant avec beaucoup de  grosses cylindrées allemandes et de voitures électriques de marque Tesla vendues en France entre 80 000 et 100 000 €. A Oslo on en voit énormément car les avantages économiques sont évidents (pas de taxes à l’achat, gratuité des autoroutes, voies urbaines,­ ponts et ferries, gratuité aussi pour les parkings et la recharge en électricité,  exemption de la redevance acquittée par les véhicules thermiques pour accéder au centre-ville).

 

Comme nous étions bien en avance, nous nous sommes même payé le luxe de sortir de l’autoroute pour prendre de nouveau des petites routes tranquilles où nous avons fait des rencontres inattendues.

 

Ce n'est pas une rizière au Vietnam mais un champ de fraises en Norvège !
Ce n'est pas une rizière au Vietnam mais un champ de fraises en Norvège !
ça change des moutons !
ça change des moutons !

 

Nous avons retrouvé le même employé en rendant la voiture, toujours aussi sympa d’ailleurs. Il a juste fait un petit tour rapide. Et direction l’aéroport par le shuttle qui désert aussi quelques hôtels.

Cette fois, les vacances en Norvège sont vraiment terminées !


BILAN :

Vacances très agréables dans un pays aux paysages magnifiques et où l’on n’éprouve aucun stress en tant que touriste.

J’ai adoré :

  • Les Lofoten, mais ça vous l’aviez déjà compris.
  • Les Fjords, ça tombe bien car il y en a beaucoup.
  • Stavanger qui a été une surprise pour moi.
  • Le sentiment de sécurité et d’honnêteté (on ne m’a jamais demandé de n° de carte Bleue pour réserver des hôtels ou des activités, on laisse de la marchandise seule au bord de la route et chacun paye ce qu’il prend …)
  • Et leurs fraises qui me donnent envie de revenir rien que pour ça !