Jour 11 : route vers Sesriem, arrêt gourmand à Solitaire et montée à Elim Dune

 

Elim Dune
Elim Dune

 

Partout, les petits déjeuners à l'anglo-saxone ont été excellents mais à la pension Rapmund, il était particulièrement bon. L'avantage de ces petits déjeuners très copieux, c'est qu'à midi on peut se contenter d'une bricole, d'autant plus qu'en Namibie, les dîners dans les lodges se prennent rarement après 19h00.

C'était une journée avec pas mal de route mais avant de partir de Swakopmund, nous voulions aller faire un petit tour à la Kristall Galerie.

La Kristall Galerie (entrée 20 N$/personne) expose de très beaux minéraux et mérite une visite si ce type de choses vous intéresse. Comme ce n'était pas le cas de notre plus jeune fille, nous y sommes allés sans elle.

On y voit notamment le plus gros cristal de quartz découvert à ce jour et beaucoup de beaux minéraux et pierres semi-précieuses. Pour les familles avec des petits, on peut acheter un petit sac pour le remplir de jolies pierres multicolores, cela doit bien les amuser.

Après une visite d'une demi-heure, nous sommes rentrés à l'hôtel à deux rues de là et sommes partis vers Sesriem à 10h00.

 

La salle centrale de la Kristall Galerie
La salle centrale de la Kristall Galerie
Le plus gros quartz  du monde, rien que ça !
Le plus gros quartz du monde, rien que ça !

 

Avant de partir pour Sesriem, nous avons de nouveau fait un stop au bord de mer à Walvis Bay pour admirer les flamants roses une dernière fois et fait le plein d'essence car ensuite, il n'y a aucune station avant Solitaire.

 

Le bord de mer à Walvis Bay où l'on trouve de très belles maisons
Le bord de mer à Walvis Bay où l'on trouve de très belles maisons
Walvis Bay
Walvis Bay
Walvis Bay
Walvis Bay

Walvis Bay
Walvis Bay
Le flamant rose tout gris qui rappelle le "Vilain petit canard" d'Andersen est en fait un juvénile qui n'a pas encore mangé assez de crecettes pour être rose !
Le flamant rose tout gris qui rappelle le "Vilain petit canard" d'Andersen est en fait un juvénile qui n'a pas encore mangé assez de crecettes pour être rose !

 

La route pour Sesriem sur la C14 est assez monotone et en plus en tôle ondulée. Le paysage devient  heureusement plus intéressant quand on passe dans le canyon de la Kuiseb River.

 

La C 14
La C 14

Au passage du Tropique du Capricorne, je suis descendue faire une petite photo.

 

 

Un paysage assez désertique avec seulement quelques autruches et oryx.

 

Cherchez bien les oryx sur la photo !
Cherchez bien les oryx sur la photo !
Un zèbre ?
Un zèbre ?
La C14 avant Solitaire
La C14 avant Solitaire

 

L'arrêt à Solitaire a été l'occasion d'une petite pause gourmande pour goûter au très connu Apfelstrudel. Le nom de Solitaire fut choisi par l'épouse d'un fermier qui acheta les terres dans cet endroit désertique en 1948. L'endroit a la réputation d'être un peu le Bagdad Café namibien mais vous verrez qu'il y a tout de même beaucoup de monde. Il y a ceux qui s'arrêtent à la boulangerie, à la station essence et maintenant au lodge.

 

Comme vous pouvez le voir, il y a du monde sur le parking
Comme vous pouvez le voir, il y a du monde sur le parking
La traditionnelle photo de Solitaire
La traditionnelle photo de Solitaire

 

C'est assez insolite d'avoir eu l'idée de faire un gâteau aux pommes dans cet endroit désertique où ne pousse le moindre pommier ! L'Apfelstrudel sans être exceptionnel était bon et à un prix vraiment raisonnable.

 

 

A notre arrivée à Sesriem, il n'était que 16h30. J'ai donc proposé au reste de la famille de rentrer dans le parc pour monter à Elim Dune.

Pour accéder à l'entrée du parc, il faut rouler 12 km sur une piste qui en août 2019 était assez lamentable. Comme pour Etosha, nous avons dû répondre à l'éternelle question : "where do you come from ?" (je rappelle que l'on se moque pas mal de savoir si vous venez de France ou de Chine, ils veulent connaitre votre dernière destination en Namibie ! ) et aller ensuite payer l'entrée au bâtiment principal plus loin. Nous en avons profité pour acheter également le pass pour le lendemain. Les prix n'avaient pas encore augmenté et nous n'avons payé comme à Etosha que 80 N$/personne alors que l'on aurait dû en payer 250 !

 

Si on veut monter sur une dune quand le soleil se couche, Elim Dune est idéale car elle est proche de la porte du parc. En effet, comme à Etosha, il faut être sorti du parc quand le soleil se couche, c'est-à-dire à 18h30 en août.

 

Nous sommes montés au bon moment car à notre arrivée, il y avait une seule voiture sur le parking devant la dune alors qu'à notre départ, cela ressemblait à une kermesse.

 

Notre voiture sur le parking vide à 17h00
Notre voiture sur le parking vide à 17h00
La montée
La montée
Montée à Elim Dune
Montée à Elim Dune

 

Les paysages autour de la dune étaient splendides mais autant l'avouer tout de suite, la montée a été laborieuse pour  trois d'entre nous ! Nous trainions loin derrière Papa qui par signe nous a conseillé de monter par un autre chemin que lui,  ce que nous avons fait en oubliant que c'était lui qui portait l'eau .

Nous avons donc eu l'impression d'être des "galériennes", nous trainant comme des limaces. A un moment donné, j'ai demandé à ma fille ainée de regarder sur Maps.me pour savoir si nous étions encore loin du sommet et nous avons compris pourquoi nous étions au bout de notre vie alors que le dénivelé n'était en principe que de 85 m. Nous avions dépassé depuis longtemps le sommet d'Elim Dune et étions nettement plus haut !

La descente a été beaucoup plus agréable !

 

 

Très honnêtement, je ne vois pas bien l'intérêt de monter juste avant la tombée du jour car on se retrouve au milieu de dizaines de personnes que des minibus déversent au pied de la dune le soir. En montant une heure avant, nous étions seuls et profiter seuls d'une pareille vue, c'est exceptionnel !

En réservant les hébergements en octobre pour un voyage en août, il ne restait déjà plus d'hébergements disponibles à côté du parc. Nous avons donc dû rouler encore 40 min sur la  piste la plus lamentable rencontrée pendant le voyage, avant d'arriver à Little Sossus Lodge,  juste à l'heure pour le diner de 19h00 !

 

Jour suivant : Sossusvlei et Big Daddy