Le lac Majeur

 

Le lac Majeur de 212 km² se situe principalement en Italie mais sa partie nord est suisse. Il a également la particularité d'être à cheval entre le Piemont et la Lombardie.

 

Nous avions réservé pour une nuit, une chambre familiale à l'hôtel La Fontana que je recommande.

Excellent accueil, notamment du propriétaire qui est un monsieur charmant et parlant français. La chambre familiale (160 €) était en réalité composée de deux grandes chambres donnant sur un vestibule commun. Le petit déjeuner était magnifique tant par la présentation digne d'un bon salon de thé que par la qualité des produits proposés.

Carte tirée du site : http://www.navigazionelaghi.it/eng/m_illago.html
Carte tirée du site : http://www.navigazionelaghi.it/eng/m_illago.html

 

J4 : Isola Bella , déjeuner sur l'isola dei Pescatori, petit tour vers le lac d'Orta

 

En ce dimanche 23 octobre, l'automne nous a rattrapés. Nous partons vers le lac Majeur sous une pluie qui ne nous quittera pas de la journée.

Nous arrivons à Stresa, choisi pour sa situation en face des îles Borromées vers 11 heures. Je ne sais pas si c'est mon parapluie qui a altéré ma vision mais le moindre que je puisse dire, c'est que je n'ai pas été très vigilante. Cherchant le bureau de vente  des billets de bateau, je suis allée à celui des petites bateaux indépendants au lieu d'aller à celui des grands bateaux de liaison qui était pourtant un énorme bâtiment qu'il était difficile de ne pas voir. Bref, le type au guichet voyant arriver une andouille m'a annoncé qu'au lieu de me vendre les tickets pour aller sur deux îles au prix de 18 €, il nous les faisait à 15 €/ personne. Je savais bien qu'il me baratinait mais comme je n'avais pas vu le bâtiment de la compagnie officielle (horaires ici) et qu'il nous proposait un bateau partant de suite, je me suis laissé facilement convaincre. Juste pour bien comprendre : si j'étais passée par la compagnie officielle, c'est le prix que j'aurais payé pour trois îles. Enfin, sur le bateau nous en avons ri avec une famille suisse à qui il avait fait un meilleur prix en leur disant que c'était un tarif famille.

 

Les îles Borromées sont au nombre de trois et appartiennent pour deux d'entre elles à la famille de même nom depuis le XVème siècle.

J'avais prévu de voir les trois mais vu la pluie persistante, nous n'avons visité qu'Isola Bella et nous sommes ensuite allés manger à l'isola dei Pescatori qui est à côté.

 

Le Palais d'Isola Bella fermant le lendemain, j'avais peur qu'il y ait foule mais finalement c'était raisonnable. La visite commence par le palais qui est un vrai palais baroque avec des murs recouverts jusqu'au plafond de peintures. Un vrai étalage de richesses et une succession de pièces étonnantes comme le hall d'entrée de l'époque qui vu sa hauteur de plafond, devait laisser sans voix les visiteurs.

 

Arrivée sur Isola Bella
Arrivée sur Isola Bella

Un alchimiste de Metsys
Un alchimiste de Metsys

 

On passe ensuite aux jardins qui sont incroyables. Et en cette dernière journée d'ouverture de l'année, ils étaient encore magnifiquement fleuris. Même sous un parapluie, nous les avons trouvé très beaux.

 

 

Après cette visite, nous sommes partis sur l'isola dei Pescatori pour y déjeuner. J'avais repéré certains restaurants bien notés sur Tripadvisor. Celui que nous avons choisi, "La Pescheria" n'aura pas un bon commentaire de ma part. La cuisine était très moyenne et les portions bien petites. C'est simple, nous n'y avons même pas pris de desserts.

 

L'isola dei Peiscatori
L'isola dei Peiscatori
Les jardins d'Isola Bella
Les jardins d'Isola Bella

 

La pluie ayant bien écourté notre visite des îles Borromées puisque nous ne sommes pas allés voir la troisième, Isola Madre, nous sommes passés à l'hôtel y déposer les valises. J'avais réservé une chambre familiale au prix de 160 €. Très bonne surprise en découvrant que nous avions en réalité deux chambres qui donnent sur un vestibule commun. Donc très pratique et convivial. L'accueil a été également des plus agréables, notamment celui du propriétaire qui parle français.

 

 

Le lac d'Orta

 

Carte tirée du site de navigation du lac : http://www.navigazionelagodorta.it/en/index.php

 

La météo pour le lendemain étant encore annoncée pluvieuse, nous avons décidé d'aller l'après-midi même au lac d'Orta qui se trouve à un peu plus d'une demi-heure du lac Majeur (enfin de la ville de Stresa).

La ville d'Orta, si petite quelle ressemble plutôt à un village est très jolie et possède quelques vieux bâtiments pittoresques. En face, on voit la petite île San Giulio. Vu le temps, nous n'y sommes pas allés mais il y a presque toutes les 20 min,  des bateau (horaires ici) qui permettent de s'y rendre.

Après une petite pause dans un salon de thé bien agréable, nous avons dû presser le pas pour retourner au parking car je n'avais payé qu'une heure de stationnement, ce qui s'est avéré trop juste. Le centre de Orta étant en zone ZTL (carte ici), il faut se garer sur le parking à l'extérieur. Il y a d'ailleurs très peu de places et je ne sais pas comment cela se passe en été. Pensant que nous aurions des difficultés pour nous garer, je pensais d'ailleurs monter jusqu'au Sacro Monte où l'on peut rester gratuitement deux heures (penser à emmener un disque) et nous serions descendus ensuite tranquillement.

Quelques photos d'Orta :

 

La villa Crespi qui est aujourd'hui un hôtel
La villa Crespi qui est aujourd'hui un hôtel
Très belle villa sur la route pour aller à Orta
Très belle villa sur la route pour aller à Orta
L'île san Giulio
L'île san Giulio

 

Nous sommes ensuite montés jeter un coup d’œil au Sacro Monte. Ce n'est pas comme je l'imaginais une église mais un ensemble de chapelles. Nous avons juste jeté un coup d’œil à trois d'entre elles. La première était du genre fantasmagorique avec une soixantaine de statues presque grandeur nature. La visite aurait méritée d'être plus longue mais après une journée sous le parapluie, nous avons abrégé.

 


 

Pour finir, une photo de l'île San Giulio vue du haut du Sacro Monte.