Tour du Mont Férant (Guide Haut-Pays de RandOxygène)

 

La descente face au  sommet du Colombier
La descente face au sommet du Colombier

Caractéristiques

Lieu : hameau de Roya dans la Tinée

Dénivelé : 750 m dit RandOxygène, 920 m dit mon GPS

Distance : 14,7 km

Durée : 6h30 (3h54 temps hors arrêts)

Départ : stationner sur la place de Roya (voir carte en bas de page).

Période : juin à octobre

Niveau : aucune difficulté technique

Vêtements : on est en altitude donc toujours prévoir une polaire, un coupe-vent et des lunettes de soleil.

Intérêt : beaux paysages

Carte : « Haute Tinée 1 » TOP 25 n° 3639 OT

Carte tirée du site RandOxygène dont le lien est dans le titre
Carte tirée du site RandOxygène dont le lien est dans le titre


Une très belle randonnée dans le parc du Mercantour avec des paysages grandioses. La montée se fait sans difficulté et la descente est particulièrement agréable. L'observation d'animaux est cependant peu favorable en raison du pastoralisme bien présent dans la zone.

Pour voir la carte en grand ou/et récupérer la trace GPS, c'est ici.


Le départ de la randonnée se fait du hameau de Roya auquel on accède par une petite route de 5 km à flanc de montagne quelques kilomètres avant Saint-Etienne-de-Tinée.

 

Le sentier débute à la balise 137 sur la place de l'église où l'on peut se garer. S'il n'y a plus de place, il faut monter jusqu'au bout de la route à la balise 140 devant laquelle on repassera au retour, on peut également y stationner.

Après une petite descente vers la rivière (suivez les marques blanches et rouges du GR5) que l'on traverse par deux passerelles, commence une montée dans une belle forêt de mélèzes. Cette première heure de montée à l'ombre dans le vallon de la Maïris est bien agréable.

 

La montée se poursuit à découvert dans le vallon de Sallevieille que l'on traverse sur un pont de bois .

Arrivé à la balise 110 au niveau d'une bergerie, on quitte le GR5  pour suivre la direction du col de Crous.

 

Peu après la balise 110, la trace du sentier devient confuse jusqu'à la crête de la Faysse car il existe plusieurs traces plus ou moins parallèles. Nous avons d'ailleurs compris que nous n'étions plus sur le sentier principal en voyant une croix jaune au sol. Nous avons vu un sentier plus marqué quelques mètres plus haut et c'était effectivement ce sentier qu'il aurait fallu suivre mais de toute façon, on retrouve assez facilement le chemin même sans GPS.

Le col de Crous (balise 95) est le point le plus haut de la randonnée. La présence d'un blockhaus montre qu'il fut un point de passage stratégique.

 

La descente vers le vallon de Roya pour finir la boucle est très agréable, adjectif que j'ai rarement l'occasion d’utiliser pour décrire une descente en montagne 😉. Et les vues sont toujours aussi belles !

 

Après avoir traversé de nouveau la rivière par une passerelle, on regagne le hameau de Roya par une large piste agricole qui laisse place à une route au niveau de la balise 140 (où il y a un parking, je le rappelle).

Un petit sentier permet d’accéder à la balise 139 mais nous sommes passés devant sans le voir et sommes donc descendus par la petite route.

Soyez bien prudents ! Les aléas climatiques ou l'état des sentiers peuvent compliquer ou rendre dangereuse toute randonnée sans que je puisse en être tenue responsable 😉.

 

Quelques photos prises en août :

 

La boucle commence à la balise 137 sur la place de l'église de Roya
La boucle commence à la balise 137 sur la place de l'église de Roya
Deux passerelles permettent de traverser la rivière avant de monter dans le vallon de la Maïris
Deux passerelles permettent de traverser la rivière avant de monter dans le vallon de la Maïris
La première heure de montée se fait à l'ombre dans une forêt de mélèzes
La première heure de montée se fait à l'ombre dans une forêt de mélèzes
Cascade dans le vallon de la Maïris
Cascade dans le vallon de la Maïris
Rencontre en chemin du berger qui descendait au marché avec son ânesse Princesse. Nous verrons le troupeau au loin pendant la randonnée
Rencontre en chemin du berger qui descendait au marché avec son ânesse Princesse. Nous verrons le troupeau au loin pendant la randonnée
De nombreux pieds de lavande en début et fin de randonnée
De nombreux pieds de lavande en début et fin de randonnée
Un pont de bois permet ensuite de traverser le vallon de Sallevieille où l'on montera à découvert
Un pont de bois permet ensuite de traverser le vallon de Sallevieille où l'on montera à découvert
Le vallon de Sallevieille avec au fond le sommet du Colombier
Le vallon de Sallevieille avec au fond le sommet du Colombier
A la balise 110, on quitte le GR5 pour emprunter le sentier en direction du col de Crous
A la balise 110, on quitte le GR5 pour emprunter le sentier en direction du col de Crous
Peu après la balise 110, le sentier à emprunter devient confus car il y a plusieurs traces parallèles comme on le voit sur la photo
Peu après la balise 110, le sentier à emprunter devient confus car il y a plusieurs traces parallèles comme on le voit sur la photo
Les vues sont toujours aussi belles
Les vues sont toujours aussi belles
Le sentier sur la crête de la Faysse monte au col de Crous
Le sentier sur la crête de la Faysse monte au col de Crous
Vue sur la combe de Crous en marchant sur la crête de la Faysse
Vue sur la combe de Crous en marchant sur la crête de la Faysse
Le col de Crous
Le col de Crous
Le début de la descente
Le début de la descente
Le retour vers Roya par la large piste agricole
Le retour vers Roya par la large piste agricole
Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.