Mont Saint Martin (n°42 guide Randoxygène Pays côtier)

 

Vue depuis le Mont St Martin
Vue depuis le Mont St Martin

Caractéristiques

 

Lieu : Mandelieu-La Napoule

Dénivelé : 350 m

Distance : 9 km

Durée : 3h30 à 4 h avec pique-nique (temps réel déplacement : 2h41)

Période : toute l'année mais l'été est à éviter

Départ : voir carte en bas de page

Niveau : plutôt facile car peu de dénivelé

Intérêt : beaux paysages et l'Estérel est toujours un endroit agréable pour marcher.

Vêtements : ne pas oublier les lunettes de soleil.

Carte : "Cannes-Grasse" Côte d'Azur TOP 25 n° 3643 ET

 

 



Voilà une très jolie randonnée, facile et offrant de belles vues. Comme toute randonnée dans l'Estérel, elle n'est pas à faire l'été sous peine s'attraper une insolation mais est parfaite en hiver.

Pour voir la carte en grand ou télécharger le tracé GPS, aller ici.


On peut stationner sans problème devant le poney-club des Ecureils à Maure-Vieille.

 

Ensuite, il suffit de suivre à plat la piste DFCI qui mène à l'ancienne carrière de spath-fluor. Ne pas monter à droite sur la piste DFCI "Retenue collinaire", ce sera le chemin du retour.
Arrivé à un grand carrefour, on continue toujours tout droit en montant légèrement pour passer devant d’étranges ruines taguées de ce qui fut une église "New Age" construite en 1960 à côté d'une verrerie.
On prend ensuite sur la droite la piste DFCI du Pont Sarrazin et on bifurque au niveau d'un panneau en bois indiquant le Mont St Martin, pour passer juste après sur le pont.

Arrivé au niveau du panneau en bois indiquant le Mont St Martin vers la droite, il faut monter  et ne pas s'arrêter au niveau de la plateforme qui n'offre aucune vue. On devine un sentier non balisé qui monte dans les sous-bois et les rochers jusqu'au sommet du Mont St Martin. Deux ou trois personnes peuvent trouver la place d'y pique-niquer entre les rochers.

On redescend jusqu'au panneau, puis on attaque la dernière montée juste en face sur la piste DFCI des Oeufs de Bouc. Elle est un peu raide mais on atteint rapidement le sommet reconnaissable à trois grandes citernes.
On peut y pique-niquer ou monter un peu plus loin sur la piste à gauche pour manger au soleil.

La descente offre de belles vues sur le littoral au loin, notamment sur les Îles de Lérins.
On passe de nouveau devant 3 puis 1 citernes. Quand on arrive devant 2 citernes, ATTENTION à ne pas rater le sentier qui descend à droite. Il est indiqué par un marquage sur une petite construction en béton et par des cairns, il nous est pourtant déjà arrivé de continuer tout droit !
Il reste une dernière descente assez caillouteuse avant de rejoindre la piste DFCI "retenue collinaire". En févier, et même début mars, il y a quelques beaux mimosas dans le secteur.

 

Quelques photos :

 

Le début de la randonnée sur une large piste sans dénivelé
Le début de la randonnée sur une large piste sans dénivelé

 

Arrivé à un grand carrefour, on poursuit sur le même chemin qui passe devant les ruines d'une ancienne église privée aujourd'hui murée et taguée. Cliquer sur les images pour les agrandir.

 


 

Peu après, on rejoint la piste DFCI du Pont Sarrazin et on tourne bientôt à droite pour passer sur le pont, en suivant toujours les marques jaunes comme celle visible sur l'arbre en dessous.

Le pont sarrazin
Le pont sarrazin

 

Un petit sentier assez raviné monte ensuite en foret avec de très belles vues sur les roches

rouge de rhyolites  formées par le volcanisme actif, il y a  250 millions d'années.

 

 

On parvient facilement au panneau qui indique sur la droite la montée au Mont St Martin et à gauche la montée par la piste DFCI des Oeufs de Bouc que l'on empruntera ensuite en redescendant du Mont St Martin.

 

 

Le sentier balisé qui monte au Mont St Martin s'arrête sur une plateforme n'offrant aucune vue. Il faut poursuivre en suivant un sentier non balisé mais assez visible pour monter entre les rochers au sommet et avoir une belle vue.

 

Vue depuis le Mont Saint-Martin
Vue depuis le Mont Saint-Martin

 

Reste la dernière montée un peu raide par la piste DFCI des Oeufs de Bouc. Au sommet, on trouve

une large esplanade avec trois grandes citernes.

 

 

Nous avons poursuivi un peu la montée sur la piste pour pique-niquer au soleil, ce qui nous a

permis d'avoir une très belle vue sur les îles de Lérins au loin.

 

 

Pour finir la boucle, reste le plus facile : la descente. C'est de plus la partie de la randonnée offrant

les plus belles vues !

 

 

Attention à ne pas continuer sur la piste quand on arrive devant 2 citernes. Il y a une petite construction en béton où le marquage jaune est supposé être bien visible mais il nous est pourtant déjà arrivé de ne pas le voir !

 

cliquer sur les photos pour les agrandir
cliquer sur les photos pour les agrandir

 

Le sentier assez raviné là encore, descend franchement pour arriver à un petit étang bien rempli après une semaine de pluie continue.

 

L'étang avec au premier plan, une énorme flaque d'eau heureusement facile à contourner
L'étang avec au premier plan, une énorme flaque d'eau heureusement facile à contourner

 

Et pour finir la randonnée, retour sur une large piste bordée de mimosas.

 

 

Autres randonnées                                                                                                           Accueil