Lacs de Prals (n°43  du guide Randoxygène Haut Pays)

 

Les lacs de Prals en automne
Les lacs de Prals en automne

 

Lieu : parc du Mercantour (Haute Vésubie)

Dénivelé : 530 m

Durée : 4 h en prenant le temps d'observer les lacs, les chamois, les vaches, etc.

Distance : 7 km

Période :  juin à novembre

Niveau : plutôt facile

Départ : le long de la route avant le sanctuaire de la Madone de la Fenestre (voir carte en bas de page).

Intérêt : paysages magnifiques ! Et avec de la chance, observation de marmottes, chamois et de très belles vaches !

Vêtements : on est en altitude (entre 1800 et 2300 m), il faut toujours prévoir une bonne polaire, un coupe-vent et regarder la météo en montagne avant de partir.

Carte : "Vallée de la Vésubie" TOP 25 n° 3741 OT



Randonnée très agréable qui présente un excellent rapport effort/récompense. La randonnée est en effet très belle et peu difficile. Et l'idée d'un pique-nique au bord des lacs de Prals constitue une bonne motivation !

 

J'ai mis ici sur Wikiloc, le tracé complet qui est téléchargeable.

 

Si vous voulez une version avec un peu plus de dénivelé, vous pouvez grimper ensuite à la cime de la Valette de Prals ( j'ai mis le tracé GPS ici sur Wikiloc). Quelques photos en fin de page.


La première fois, nous l'avons faite par erreur dans le sens inverse recommandé par Randoxygène et depuis nous la faisons ainsi.  Cela présente l'avantage d'arriver en une heure et demie en haut par un sentier certes assez raide mais d'avoir du coup une descente très agréable. En la faisant dans ce sens, on profite également de l'arrivée par la Baisse des Cinq lacs qui permet de les surplomber. A vous de voir si vous préférez ménager votre cœur ou vos articulations .

 

On peut se garer le long de la route ou sur le petit parking avant la vacherie de la Madone.
Passé celle-ci, continuer tout droit sans prendre la passerelle qui enjambe le cours d'eau. On rencontre rapidement la balise 367 et on commence la montée au milieu des mélèzes et rhododendrons en fleur (fin juin-début juillet).
Le décors devient plus minéral et le passage dans le vallon du Ponset offre de très belles vues.
Reste une dernière montée jusqu'à la Baisse des Cinq Lacs (balise 366) d'où la vue sur les lacs de Prals est bien belle.
Les lacs constituent un agréable endroit ou pique-niquer.

Passé le dernier lac, la descente est tout d'abord un peu caillouteuse mais assez facile avant de devenir très agréable lorsque l'on atteint le vallon. Le lieu est truffé de terriers de marmottes que l'on aperçoit facilement au loin et beaucoup plus difficilement de près !

On atteint de nouveau une partie boisée où il n'est pas rare de croiser des vaches aux cornes bien pointues. C'était encore le cas cette fois-ci et j'avoue que marcher sur le sentier avec tout ce beau monde m'a un peu inquiétée... Une partie du groupe a d'ailleurs essayé de les contourner en passant à travers les rhododendrons et les orties .
Le retour par le verdoyant vallon de Prals, le long de la rivière est facile.

 

Cette randonnée fin juin ou début juillet quand les rhododendrons sont en fleurs, est très belle.

Début septembre, on trouve des framboises et quelques myrtilles.

 

 

Vue sur la Madone de Fenestre quand on approche de la vacherie
Vue sur la Madone de Fenestre quand on approche de la vacherie

 

Fin juin, début juillet, la montée se fait au milieu des rhododendrons en fleur.

 

Le passage dans le vallon du Ponset est magnifique et nous a donné l'occasion de voir un chamois très peu farouche.

 

Vallon du Ponset
Vallon du Ponset

L'arrivée à la Baisse des Cinq lacs qui permet de visualiser ceux-ci est toujours très belle.

 

Photo des lacs prise le 1er juillet 2018
Photo des lacs prise le 1er juillet 2018
Photo des lacs de Prals prise le 6 juillet 2019
Photo des lacs de Prals prise le 6 juillet 2019
Photo aux lacs de Prals prise le 6 juillet 2019
Photo aux lacs de Prals prise le 6 juillet 2019
Photo des lacs de Prals prise le 6 juillet 2019
Photo des lacs de Prals prise le 6 juillet 2019
Un courageux !
Un courageux !

 

Juste après les lacs, commence la descente vers le plan de Prals où il est facile d'observer des marmottes.

 

Vue sur le plan de Prals
Vue sur le plan de Prals

On rencontre très souvent des vaches qui peuvent être très impressionnantes. Enfin, mon mari, lui n'a pas eu l'air très impressionné !

 


Comme variante, on peut rajouter après les lacs, la montée à la cime de la Valette de Prals. Sur la carte IGN, n'apparait pas un très bon sentier qui évite de redescendre dans le plan de Prals avant de remonter à la cime. Ce sentier est pourtant excellent. Je vous laisse regarder sur la carte ici, comment le prendre.

Voici quelques photos de cette "extension" de la randonnée.

 

Le sentier qui évite de descendre dans le plan de Prals
Le sentier qui évite de descendre dans le plan de Prals
Arrivée sur la cime de la Valette de Prals
Arrivée sur la cime de la Valette de Prals
Cime de la Valette de Prals
Cime de la Valette de Prals
Les lacs de Prals vus depuis la cime de la Valette de Prals (cherchez-les bien 😉)
Les lacs de Prals vus depuis la cime de la Valette de Prals (cherchez-les bien 😉)

Lors de cette randonnée, nous avons eu la chance de voir en montant des chevaux à la balise 363 dans le plan de Prals et en descendant, il y avait au même endroit trois chamois qui ont été rejoints par 12 autres. Nous sommes restés un bon moment à distance, les observant lécher les pierres riches en sels minéraux. Ils nous avaient évidemment vu et à tour de rôle, il y en avait toujours un qui nous surveillait.

 

Chamois
Chamois