Lacs Bessons ( Mercantour)

 

Photo prise à l'automne
Photo prise à l'automne

Caractéristiques :

 

Lieu : parc du Mercantour

Dénivelé : de 920 m

Distance : 12 km

Durée : compter 7 heures avec pauses pique-nique ou observation de marmottes !

Période : pas avant fin juin  et avant les premières neiges vers novembre.

Niveau : assez difficile à cause du dénivelé. Attention, cette randonnée qui ne figure plus dans le livret de Randoxygène, manque de balisage et on a un peu de mal à plusieurs endroits à trouver son chemin.

Départ : très grand parking du Boréon (voir carte en bas de la page).

Intérêt : très, très beaux paysages.

Vêtements : on est en altitude (entre 1670 et 2545m), il faut toujours prévoir une bonne polaire, un coupe-vent et regarder la météo en montagne avant de partir. N'oubliez pas lunettes de soleil et  casquette.

Carte : "Vallée de la Vésubie", TOP 25 n° 3741 OT

Pour ouvrir la carte, c'est ici.




La randonnée pour aller aux lacs Bessons est un peu exigeante car il y a un dénivelé non négligeable et une partie dans des pierriers mais elle offre des vues splendides.

On peut faire un aller-retour en montant par le vallon Sangué mais faire la boucle présentée ici n'est pas plus difficile et permet de voir la cascade en bas du lac des Sagnes.

 J'ai mis  ici, sur Wikiloc le tracé qui est téléchargeable.


Le GPS est  assez utile car cette randonnée jadis présente sur le guide Randoxygène n'est plus du tout balisée. En juillet 2020, la balise 424 qui permettait de savoir par où monter dans le vallon Sangué avait disparu (momentanément ou durablement ?) et une fois aux lacs Bessons, bien qu'il y ait quantité de cairns, un petit coup d’œil au GPS est bien utile pour trouver le début de la descente.

Je ne mets donc pas de description détaillé car il vaut mieux avoir bien étudié la carte (l'ouvrir ici) et jeté un coup d’œil sur mes waypoints.

Je pensais faire initialement la boucle dans l'autre sens mais mon manque de vigilance (papoter ou se repérer, il faut parfois choisir ! 😄) nous a amenés a monter par le vallon Sangué et descendre par la Cougourde. C'est assez équivalent mais peut-être plus facile ainsi.

 

Quelques photos :

 

Début de la randonnée, c'est encore plat, il faut en profiter car cela ne va pas durer ! 😉
Début de la randonnée, c'est encore plat, il faut en profiter car cela ne va pas durer ! 😉


Prendre le petit sentier à gauche ici. En juillet 2020, ce panneau avait disparu !
Prendre le petit sentier à gauche ici. En juillet 2020, ce panneau avait disparu !
Début de la montée vers le vallon Sangué après la balise 424 (si elle rest emise en place!)
Début de la montée vers le vallon Sangué après la balise 424 (si elle rest emise en place!)

En montant avant d'atteindre le vallon Sangué, des roches teintées par le lichen (merci à notre ami F. a qui j'ai emprunté quelques photos dont celle-ci !)
En montant avant d'atteindre le vallon Sangué, des roches teintées par le lichen (merci à notre ami F. a qui j'ai emprunté quelques photos dont celle-ci !)

 

Quelques photos du vallon Sangué qui est un lieu absolument enchanteur où reprendre son souffle entre deux montées.


Le vallon Sangué
Le vallon Sangué
Le vallon Sangué
Le vallon Sangué
Faire attention à traverser le ruisseau avant la dernière montée
Faire attention à traverser le ruisseau avant la dernière montée
La dernière montée aux lacs est totalement minérale avec des cairns pour se repérer.
La dernière montée aux lacs est totalement minérale avec des cairns pour se repérer.
Les lacs Bessons après trois heures de marche
Les lacs Bessons après trois heures de marche
Le premier lac
Le premier lac
Le même lac photographié du rocher qui le sépare du deuxième.
Le même lac photographié du rocher qui le sépare du deuxième.
Le rocher entre les deux lacs est un bon endroit pour pique-niquer.
Le rocher entre les deux lacs est un bon endroit pour pique-niquer.

 

Pour redescendre, il faut commencer par monter un peu avant de trouver les premiers cairns.

Dernière petite montée avant la descente du côté du lac des Sagnes.
Dernière petite montée avant la descente du côté du lac des Sagnes.

 

En redescendant, on passe devant d'autres petits lacs comme celui-ci.

Petit coup de zoom sur le lac de Trécolpas que l'on voit au loin en descendant.
Petit coup de zoom sur le lac de Trécolpas que l'on voit au loin en descendant.
La partie la plus casse-pied de la descente
La partie la plus casse-pied de la descente
Voila à quoi ressemble la pire portion de la descente, ce n'est pas très difficile en réalité.
Voila à quoi ressemble la pire portion de la descente, ce n'est pas très difficile en réalité.
Le lac des Sagnes en contre-bas
Le lac des Sagnes en contre-bas
On descend vers le refuge de la Cougourde en longeant la cascade.
On descend vers le refuge de la Cougourde en longeant la cascade.
La cascade au loin avec la Cougourde derrière, un de mes endroits préférés dans le Boréon.
La cascade au loin avec la Cougourde derrière, un de mes endroits préférés dans le Boréon.
A côté du refuge de la Cougourde
A côté du refuge de la Cougourde
Chevaux du refuge de la Cougourde
Chevaux du refuge de la Cougourde

 

Il ne reste plus qu'à revenir au parking du Boréon par un bon sentier.