Lacs Balaour et Cabret ( Mercantour)

 

Lac Balaour
Lac Balaour

Caractéristiques :

 

Lieu : parc du Mercantour

Dénivelé : 660 m

Distance : 7 km

Durée : 5 h (3 h 01 hors arrêts)

Période : pas avant mi-juin et avant les premières neiges en octobre.

Niveau : moyen pour le lac Balaour, plus compliqué pour le lac Cabret

Départ : parking avant la Madone de Fenestre, balise 360 (voir carte plus bas)

Intérêt : lacs magnifiques et tranquilles !

Vêtements : on est en altitude (entre 1850 et 2500 m), il faut toujours prévoir une bonne polaire, un coupe-vent et regarder la météo en montagne. On est souvent surpris par la différence de température quand on vient de la côte.

Carte : "Vallée de la Vésubie" TOP 25 n°3741 OT

 

Pour avoir la carte en grand, aller ici.



Le lac Balaour mérite vraiment d'être vu. Il est magnifique, entouré de beaux sommets et idéal pour un pique-nique, de plus il est peu fréquenté car il n'y a pas de sentier officiel sur les cartes IGN. Cependant, ce sentier existe bien.
Pour le lac Cabret, c'est plus compliqué. D'ailleurs, j'ai laissé mon mari et nos amis y monter seuls car la montée était trop escarpée pour moi qui aie le vertige ; eux sont cependant montés sans difficulté.

La carte au-dessus étant trop petite,  allez ici sur Wikiloc où j'ai mis mon tracé téléchargeable. Agrandissez la carte et dans "autres cartes", choisissez la dernière appelée "OpenCycleMap".

 



La randonnée commence, bien en dessous du refuge de la Madone de Fenestre, au niveau de la balise 360.
On peut se garer soit sur la route, soit sur le grand parking juste après la balise 360 mais ce dernier est d'accès très caillouteux donc il faudra rouler lentement pour faire les quelques dizaines de mètres.

A côté de la vacherie de la Madone, au niveau de la balise 359, il faut continuer tout droit et ne pas prendre le pont en bois qui va vers la gauche.
On monte tranquillement par le GR 52 dans une forêt clairsemée de mélèzes en passant devant la balise 367.
A environ 1,4 km du départ, on arrive devant un poteau indiquant l'endroit où le GR 52 tourne. IL FAUT CONTINUER TOUT DROIT ENVIRON 200 m et traverser le ruisseau (par exemple au niveau d'un gros rocher comme sur la photo). La montée se fera alors sur un sentier bien marqué et balisé avec de très nombreux cairns. Vous arriverez alors  facilement au lac Balaour.
Il y a deux autres lacs derrière qui sont facilement accessibles.
Pour monter au lac Cabret, il n'y a pas de sentier mais quelques cairns. Là, il faut faire comme on le sent. la montée et la descente n'ont d'ailleurs pas été faites par le même chemin.

 

Quelques photos de la randonnée :

 

Le parking au niveau de la balise 360
Le parking au niveau de la balise 360
Balise 360 à l'entrée du parking, cliquez pour agrandir
Balise 360 à l'entrée du parking, cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

La vacherie de la Madone
La vacherie de la Madone

 

Au niveau de la vacherie, on trouve la balise 359 derrière une clôture qu'il faut bien refermer après être passé. On continue tout droit sans prendre le pont de bois qui part sur la gauche.

 

Cliquez sur les trois photos en dessous si vous voulez les agrandir.

 

Balise 359 à côté de la vacherie
Balise 359 à côté de la vacherie
On continue tout droit en ouvrant la cloture
On continue tout droit en ouvrant la cloture
Vacherie
Vacherie

 

La montée se fait tranquillement dans une forêt clairsemée de mélèzes.

 

La Madone de Fenestre au loin
La Madone de Fenestre au loin

 

On passe devant la balise 367

 

 

 

Puis à environ 1,4 km du départ, on rencontre un poteau indiquant que le sentier du GR 52 tourne à droite.

Il faut alors quitter le GR et continuer tout droit le long du ruisseau sur environ 200 m et  traverser celui-ci.


Nous avons traversé le ruisseau au niveau d'un très gros rocher  mais tout autre endroit conviendra. Sur l'autre rive, on va tomber sur un sentier qui n'apparait pas sur les cartes mais est bien marqué au sol.

 

Nous avons traversé au niveau de ce rocher pour retrouver un sentier sur l'autre rive
Nous avons traversé au niveau de ce rocher pour retrouver un sentier sur l'autre rive
L'endroit où traverser est indiqué par des cairns et des bouts de bois sur lesquels il ne faudra peut-être pas compter cependant !
L'endroit où traverser est indiqué par des cairns et des bouts de bois sur lesquels il ne faudra peut-être pas compter cependant !

 

Le sentier de l'autre côté de la rivière apparait clairement et il mène jusqu'au lac Balaour. 

Il n'y a que la dernière montée qui soit un peu raide mais il suffit de s’arrêter quelques instants

pour profiter de la vue !

 

 

Pour atteindre le lac Balaour, il faut compter environ 1 h 30 de marche.

La formation de ce lac glacière remonterait à la dernière glaciation, il y a 10 000 ans.

Le lac Balaour
Le lac Balaour
Le lac Balaour
Le lac Balaour

 

Le lac Balaour communique avec deux autres lacs reliés par des petits cours d'eau.

Cela ressemble à un petit coin de paradis !

 

 

Pour le pique-nique, nous sommes montés sur le côté le plus en hauteur du lac, avec une vue plongeante sur ses eaux cristallines. Nous avons même vu un randonneur s'y baigner !

 

La montée au lac Cabret est par contre plus difficile car il n'y a pas de sentier, juste quelques cairns disséminés. Il y a quelques passages escarpés, en tout cas trop pour moi qui n'ai pas le pied alpin. Donc j'ai sagement rebroussé chemin avant d'atteindre le lac.

En montant, on est récompensé par une très belle vue sur le lac Balaour et les deux autres lacs.

 

Pour finir, deux photos du lac Cabret.

 

Lac Cabret
Lac Cabret

  Autres randonnées                                                                                                         Accueil