Col de Cerise et lac du Mercantour

  (n° 49 du guide Randoxygène Haut Pays pour le col de Cerise)

 

Lieu : parc du Mercantour

Dénivelé : 1146 m

Distance : 10,5 km

Durée : 6h30 (4h33 hors temps de pause)

Période : pas avant mi juin et avant les premières neiges vers novembre

Niveau : entre moyen et difficile à cause du dénivelé important.

Départ :  parking à côté du chalet d'accueil du Boréon (voir carte plus bas)

Intérêt : beaux paysages

Vêtements : on est en altitude (entre 1500 et 2500 m), il faut toujours prévoir une bonne polaire, un coupe-vent et regarder la météo en montagne. On est souvent surpris par la différence de température quand on vient de la côte.

Carte : "Vallée de la Vésubie" TOP 25 n°3741 OT

Carte de la montée au col de Cerise mais sans aller au lac du Mercantour
Carte de la montée au col de Cerise mais sans aller au lac du Mercantour


Voici une randonnée assez exigeante qui ne m'a pas paru présenter un rapport effort/ récompense très intéressant.

Le début se fait en forêt mais les paysages sont ensuite très minéraux et pour tout dire le lac du Mercantour ne m'a pas semblé si beau que ça !

Pour voir la carte de la randonnée allant également au lac du Mercantour, aller ici sur Wikiloc où j'ai mis mon tracé GPS téléchargeable.


J'ai classé cette randonnée difficile car il y du dénivelé. Mais le sentier est bon et une personne en bonne condition physique n'aura pas de difficulté à la faire.

On peut se garer sur le parking devant le chalet d'accueil du Boréon ou bien sur la route pratiquement devant la balise 370 d'où part la randonnée.
 
La première heure de montée se déroule dans une forêt composée en grande partie de mélèzes avec une pente assez soutenue.
On passe devant les balises 371, 373 et 374.
Les arbres se font ensuite plus rares et le paysage devient totalement minéral.
En moins de deux heures, on arrive au lac de Cerise. Il ne faut pas s'attendre à y voir des cerises mais en août, il ne faut pas non plus s'attendre à y voir un lac ! On devine tout juste son emplacement.
Si vous souhaitez monter au lac du Mercantour, il n'y aura pas de panneau. Mais peu après le lac de cerise, des cairns bien visibles signalent un chemin qui part à droite et monte en une demi-heure au lac. Le chemin est indiqué par des cairns tout le long.
 
C'est un bon endroit pour pique-niquer et éventuellement redescendre pour reprendre le sentier qui monte au col de Cerise.
Du lac du Mercantour jusqu'au col de Cerise, comptez 50 min en marchant tranquillement. La pente est assez raide.
On arrive ainsi à la frontière italienne où l'on trouve un vieux blockhaus sur lequel une plaque commémorative rappelle que beaucoup de réfugiés juifs ont tenté de fuir par ce sentier.

 

Nous n'avons vu que trois chamois et de loin.

 

Le départ à la balise 370
Le départ à la balise 370

 

La montée dans une forêt de mélèzes.

 

On passe devant les balises 371, 373 et 374. Cliquez pour agrandir.


 

Puis le paysage devient de plus en plus minéral.

Le col de Cerise visible au loin
Le col de Cerise visible au loin
Un des rares chamois que nous avons pu voir
Un des rares chamois que nous avons pu voir

 

Passage devant le lac de Cerise ou ce qu'il en restait en août, une trace !

 

Le lac vu d'un peu plus haut.

 

Pour aller au lac du Mercantour, il ne faut pas rater peu après, les cairns face à un grand mur rocheux qui marquent le sentier qui part à droite.

 

La montée au lac du Mercantour est soutenue.

Le lac du Mercantour
Le lac du Mercantour

 

Il faut ensuite redescendre pour retrouver le sentier qui mène au col de Cerise.

Le col de Cerise
Le col de Cerise
L'Italie, vue du col de Cerise
L'Italie, vue du col de Cerise
Et la France
Et la France

 

Juste au col, on trouve un blockhaus italien avec une plaque commémorative.

Autres randonnées                                                                                                            Accueil