Cime de la Valette de Prals

 

Vue depuis la cime de la Valette de Prals
Vue depuis la cime de la Valette de Prals

Caractéristiques

 

Lieu : limite du parc du Mercantour

Dénivelé : 710 m

Distance : 11 km

Durée : 5h30 avec pauses (3h50 hors arrêts)

Période : mai à novembre

Niveau : moyen

Départ : voir carte en bas de page

Vêtements : on est en altitude (entre 1700 et 2500 m), il faut toujours prévoir une bonne polaire, un coupe-vent et regarder la météo en montagne. On est souvent surpris par la différence quand on vient de la côte.

Intérêt : belle randonnée avec de spectaculaires rhododendrons fin-juin, début juillet

Carte : Vallée de la Vésubie 3741 OT

Pour voir la carte en grand, cliquez ici



Très jolie randonnée que je conseille de faire fin juin pour être émerveillé par la multitude de rhododendrons. Ces deux dernières années, il y en avait déjà en fleur à la mi- juin mais ce n'était pas le cas lors de cette randonnée le 16 juin 2019 . J'ai été trop impatiente de retourner randonner dans le Mercantour !
A ce propos, la randonnée suit en partie la ligne qui marque la limite du parc du Mercantour donc on n'y marche pas vraiment.

Pour voir la carte complète et avoir le tracé GPS téléchargeable, aller ici sur Wikiloc


On peut se garer le long de la route au niveau de la balise 361 et on monte ensuite tranquillement dans le vallon de Prals en passant devant la balise 362 (1er passerelle juste avant) pour atteindre la balise 363.
Prendre au niveau de la balise 363 le sentier dans le vallon qui monte ensuite en lacets jusqu'à la Tête de la Lave (balise 298). Dans le vallon, il faudra sauter par dessus un petit cours d'eau mais rien de très compliqué.
La montée en lacets se fait au milieu des rhododendrons. Quand ils sont en fleurs, fin-juin, début juillet, c'est une féérie !
Vers la balise 298, il faut profiter d'une partie plate d'un peu plus d'un km car ensuite, on attaque la montée jusqu'à la Cime de la Valette de Prals.
Au sommet, on a une très belle vue sur les lacs de même nom au loin.
Descente minérale jusqu'à la balise 365. On poursuit jusqu'à la balise 364 dans le vallon. Il y a là des dizaines de terriers de marmottes que l'on voit courir.

Je me suis approchée de l'un d'eux et je n'ai attendu que quelques minutes avant d'en voir une qui sortait. Elle ne m'a pas vue donc de toute évidence, les marmottes ne voient pas le rouge car mon tee-shirt rose fushia ne ressemblait pas à une tenue de camouflage et j'étais à moins de 2 mètres. Cela a été l'occasion de l'entendre crier. Les marmottes ne crient pas uniquement pour prévenir les copines puisque dans ce cas, elle ne me voyait pas et je peux vous dire que de près, c'est un cri peu mélodieux.
On retrouve ensuite la balise 363 pour le retour par le même chemin.
Cette année, les vaches présentes dans le vallon, n'étaient pas au milieu du chemin mais au loin.

 

Quelques photos :

 

Montée dans le vallon de Prals, au niveau de la balise 362
Montée dans le vallon de Prals, au niveau de la balise 362
Le vallon de Prals
Le vallon de Prals
Avant la balise 298
Avant la balise 298
La cime de la Valette de Prals
La cime de la Valette de Prals
Depuis la cime, on peut voir les lacs de Prals (cherchez bien 😉!)
Depuis la cime, on peut voir les lacs de Prals (cherchez bien 😉!)
Descente de la cime de la Valette de Prals
Descente de la cime de la Valette de Prals
Gentiane
Gentiane
Quantité de marmottes vers le Plan de Prals (balise 364)
Quantité de marmottes vers le Plan de Prals (balise 364)
Présence de troupeaux de vaches
Présence de troupeaux de vaches
Pensées sauvages
Pensées sauvages
Myrtilliers
Myrtilliers
Gentianes
Gentianes