Randonnée  Tre Cime di Lavaredo et lago di Braies

 

Tre Cime
Tre Cime

 

Tre cime di Lavaredo

 

C'est l'une des randonnées les plus fréquentées des Dolomites car les paysages sont splendides et elle n'est pas très difficile. Pour accéder au parking du départ, il faudra cependant s’acquitter d'un péage de 30 € par véhicule . Bon, on est en vacances donc on va essayer de ne pas râler dès le matin !

Dès le parking, les paysages sont magnifiques et on aperçoit au loin le lac de Misurina derrière un lac plus petit.

 

 

Vu le nombre de voitures sur les parkings (pas celui que l'on voit sur la photo au-dessus qui était le seul a être encore vide), on comprend tout de suite que l'on ne sera pas seuls. Il faut dire qu'avec le déjeuner qui ne commence qu'à 8h00 à l'hôtel, nous sommes partis tard et il est déjà 9h00.

Cela étant dit, les paysages sont tellement beaux que l'on oublie qu'il doit y avoir au moins un demi- million de personnes ; heureusement votre photographe a fait bien des efforts pour cacher tout ce monde !

 

Nous avons fait le circuit classique qui passe par les refuges de Auronzo, Lavaredo et Locatelli.

 

Le refuge d'Auronzo au loin
Le refuge d'Auronzo au loin
Arrivée au refuge Locatelli
Arrivée au refuge Locatelli
Les Tre Cime di lavaredo
Les Tre Cime di lavaredo

 

Le refuge Locatelli surplombe deux lacs où nous sommes descendus pique-niquer. Et là, incroyable : personne à l'horizon !

Donc si vous voulez être tout d'un coup tout seul, vous savez où aller.

 

Laghi del Piani
Laghi del Piani
Beaucoup de linaigrettes qui sont des plantes que l'on trouve souvent aux bords des lacs en altitude
Beaucoup de linaigrettes qui sont des plantes que l'on trouve souvent aux bords des lacs en altitude

Caractéristiques de la randonnée:

 

Distance : 11,5 km

Dénivelé : 490 m

Durée : comptez 5 heures mais le temps réel de déplacement pour nous, a été de 3h17

Difficulté : pas très difficile

Intérêt : paysages MAGNIFIQUES !

Départ : Cliquer ici pour voir la carte sur Wikiloc

Vêtements : lunettes de soleil mais aussi veste et coupe-vent dans le sac car on est en altitude.

 

 

Pour voir la carte en grand ou récupérer la trace GPS, c'est ici.

 


 

Lago di Braies

 

 

A 14h30 à, nous avions fini la randonnée. Après un petit passage rapide à l'hôtel, nous sommes repartis au lago di Braies (Pragser Wildsee). J'avais initialement prévu de le voir le jour du départ pour Innsbruck mais cela nous aurait obligés à y arriver tôt. En effet, à titre expérimental en 2018, la route pour le rejoindre est coupée entre 10h30 et 14h et cette mesure a été reconduite pour l'été 2019 (voir ici).

 

Là, aussi, il y a un parking payant (5 € en 2018) mais vu le monde sur place, cela permet de se garer facilement.

Le lago di Braies mérite bien sa réputation. Encastré dans les montagnes avec de jolies barques en bois et une cabane très photogénique qui lui donne un charme supplémentaire, c'est une vraie carte postale !

 

 

Notre plus jeune fille qui adore visiblement se baigner dans les eaux froides , avait apporté son maillot de bain. C'était bien plus chaud que la mer aux Lofoten où elle s'était baignée il y a deux ans mais elle a tout de même trouvé les 14°C de l'eau assez frais .

 

 

En revenant au lac de Misurina, nous avons aperçu un autre lac, le lago di Dobbiaco (Toblachersee en allemand). Et bien, il était très beau aussi avec un restaurant disposant d'une belle terrasse où nous nous sommes arrêtés prendre un verre.

 

Le lago di Dobbiaco (Toblachersee en allemand)
Le lago di Dobbiaco (Toblachersee en allemand)
Restaurant "Il Fienile"
Restaurant "Il Fienile"

 

Pour le diner, nous avons testé une nouvelle pizzeria. Celle de la Locanda di Lago, la veille ne nous avait pas emballés. Par contre l'Edelweis qui est également autour du lac de Misurina, nous a tellement plu que nous y sommes retournés pour une petite collation le lendemain au retour de la randonnée au lac de Sorapis puis de nouveau pour le diner.