J 3 :  Grand Canyon

Départ matinal pour le Grand Canyon avec 5 heures de route où l’on ne croise pas grand monde, ça change de la Côte d’Azur l’été mais en même temps, on se dit qu’il vaudrait mieux ne pas tomber en panne.
Arrêt à l'hôtel à Tusayan pour déposer les bagages puis direction le parc (le site officiel) qui est juste à côté. Nous avons laissé la voiture au 1er parking pour prendre une première navette qui mène au départ de la navette d'Hermits Route mais on peut aller jusque là avec son propre véhicule, il faut juste réussir à se garer, ce qui peut être difficile en fin de journée.
La première vision du Grand Canyon m'a laissée sans voix et pourtant je suis bavarde ! Nous sommes descendus au 1er arrêt pour marcher environ 1h30 le long du Canyon. C'était juste extraordinaire, il n'y avait pratiquement personne, un silence impressionnant et cette vision limpide du canyon que l'on n'a pas sur les photos qui écrasent les perspectives. J'ai vraiment ressenti une énorme émotion, l’impression d’être minuscule.
Mais tout d'un coup, des nuages bien noirs qui s'approchaient depuis un moment se sont transformés en une grosse averse et le Canyon si clair jusque là, a pratiquement disparu sous nos yeux. Nous sommes donc rentrés sans voir le couché de soleil. Tant pis !

 

J 4 : Grand Canyon -Page

 

Survol matinal avec Papillon. La veille nous étions passés confirmer le vol, ce qui nous évitait un coup de fil beaucoup plus compliqué vu notre niveau d’anglais. Au passage, nous avons su que le vol en Ecostar se faisait avec des hélicos sur lesquels il était écrit "Grand Canyon" et non Papillon.
Bon, je vais être honnête, bien que placée devant et dans des conditions excellentes, je n'ai pas ressenti les émotions de la veille et tout compte fait, vu le prix du vol, cela ne m'a pas paru indispensable de survoler le Grand Canyon pour pleinement l'apprécier. Inutile de dire que les filles ont par contre préféré l'hélico à la marche ...