J 3 : Messine (8h00 -17h30)

 

Ce matin levé matinal avec mon mari pour aller déjeuner avant la cohue. Les filles ont préféré dormir.

 

A 9H30,  nous sommes descendus tranquillement. On a assez vite été abordés par des taxistes mais rien à voir avec Naples. Ceux là n’étaient pas en mode racolage agressif.

 

Nous voulions aller à Taormina. On a demandé à un premier taxiste  ses tarifs. Il nous a annoncé 160 € pour 4 avec une heure et demie sur place. Je lui ai proposé 120 mais il m’a dit qu’à ce tarif, on ne nous attendrait qu’une heure. Je trouvais 160 € trop cher, il était prêt à descendre au mieux à 150 €, ce qui devait être son tarif puisqu’il n’a pas insisté  quand on lui a dit que l’on allait voir plus loin. Le deuxième nous a proposé d’ailleurs 150 € avec 1h30 sur place. On s’est décidé pour ce prix là, les négociations n’étant pas trop notre truc.

 

Le trajet jusqu’à Taormina dure 45 min. L’autoroute était déserte donc ça roulait très bien !

Le taxiste nous a déposé à la Porta Messina et nous y a donné rendez-vous une heure et demie plus tard.

Une heure et demie, c’est vraiment le temps minimum à passer sur place. Il vaut mieux négocier 2 heures.

 

On a commencé par aller au théâtre grec d’où la vue est splendide !

 


Puis on a  descendu ensuite le Corso Umberto, en nous arrêtant notamment à la Piazza IX Aprile dont la terrasse offre une très belle vue.

 


Un peu avant d’arriver à la Porta Catania, on a fait une petite halte à la cathédrale où un mariage allait avoir lieu.
Un peu avant d’arriver à la Porta Catania, on a fait une petite halte à la cathédrale où un mariage allait avoir lieu.

 

L’heure et demie est passée très vite. J’aurais bien aimé rester la matinée à Taormina.

Avant de repartir, le taxiste nous a emmenés à un point de vue panoramique d’où l’on voit l’île Isola Bella.

  


 

On lui a demandé de retour à Messine de nous déposer sur les hauteurs au niveau du Sanctuaire du Christ-Roi. L’église était en travaux et ne pouvait se visiter mais le panorama sur la ville valait le coup d’œil.

 

 

On est ensuite redescendus tranquillement en une demi-heure en empruntant plusieurs escaliers.

 

 

 

On a fini notre visite de Messine par la cathédrale. Comme on avait raté le mécanisme de l’horloge qui se met en route à 12h00, j’ai eu envie de monter au campanile (3,5 €) pour voir le mécanisme de l’intérieur. Le reste de la famille m’a lâchement abandonnée et je suis montée toute seule !

Ils m’ont attendu au frais dans la cathédrale car en partant le matin, il y avait de gros nuages donc on s’était habillés en mode automne, ce que l’on a vite regretté !


interieur du campanile
interieur du campanile

 

 

 

 

Avec tout ça, il n’était que 14h45 quand nous sommes retournés au bateau.

 

Le soir, soirée de Gala précédée d’un cocktail donc bien pratique d’avoir du temps pour se préparer, surtout avec trois filles dans la cabine. C’est agréable de jouer le jeu et de bien s’habiller mais au vu du manque général d’élégance à cette soirée, je me demande si pour une croisière future, je vais m’encombrer d’une robe longue, des chaussures, sac, etc. qui ne servent que pour cette soirée. Il me semble que l’année dernière, il y avait eu plus d’efforts vestimentaires de faits.

Pour le cocktail, MSC joue vraiment le jeu en proposant à volonté différents types de cocktails avec et sans alcool ainsi que du champagne. Pour le dîner, je n’ai par contre rien vu de particulier.

 

 

 

 

Le spectacle (à l’exception d’un numéro tellement mauvais, que l’on s’est demandé si l’artiste n’avait pas été remplacé par le premier qu’ils avaient trouvé …) a été magnifique avec des danses qui nous ont laissés sans voix tellement c’était bien exécuté.