J 6 : Barcelone (14h00 – 22H30)

 

Ce matin, ça tombe bien, on peut trainer. Au final, d’ailleurs, j’ai fini par aller prendre le petit déjeuner à midi. Du coup, il a servi de déjeuner tout court.

Avant ça, passage par la boutique des photos. Les filles s’étaient fait prendre en photo à trois occasions et nous avions demandé à ce que les photos soient gardées pour pouvoir être choisies plus tard. Plus que des tirages, nous voulions acheter la version numérique. Et bien, pour savoir dans quelles conditions cela était possible, il a fallu un petit bout de temps ...

La vendeuse, très sympathique et parlant français, est allée voir le responsable une première fois. C’était tellement confus pour elle comme pour nous qu’elle y est retournée à plusieurs reprises avec des réponses qui changeaient à chaque fois. Le responsable a fini par venir pour nous dire que si on voulait la version numérique, il fallait acheter 10 photos pour le prix de 100 €. On a passé commande pour le lendemain, le temps qu’ils mettent les photos sur un CD.

 

L’arrivée au port de  Barcelone a permis de constater qu’il y avait plus gros que le Fantasia puisque l’on s’est amarré à côté de l’Allure of the Seas. Impressionnant !

 

Pour rejoindre las Ramblas de Barcelone, il y a trois options :

  • A pied (une demi-heure environ)
  • Avec la navette MSC au prix de 8,90 €
  • Avec le bus bleu du port qui part du même endroit que les cars pour 3 € aller-retour ou 2 € l’aller simple (en 2020, les prix sont passés à 3 € et 4,5 € pour l'aller-retour).

 

 

 

 

 

Je n’ai pas besoin de préciser quel choix nous tentait le plus. Seule inconnue, y avait-il un bus bleu un 1er mai ? Avant de partir, j’avais appelé  et on m’avait répondu qu’a priori oui mais qu’ils n’avaient les horaires que la veille car ils attendaient la demande du port en fonction des besoins.

 

En sortant, très bonne surprise, le bus était là  (il s'appelle T3 PORTBUS) et le chauffeur m’a précisé qu’il y avait des rotations jusqu’à 23h00. Donc, pas d’hésitation !

 

Nous avions donné rendez-vous à la statue de Christophe Colomb à une amie française qui vit à Barcelone.

terminus du bus  en face de la place Colomb
terminus du bus en face de la place Colomb
Las Ramblas qui commencent en face de la place Christophe Colomb
Las Ramblas qui commencent en face de la place Christophe Colomb

Nous avons pris le métro à la station Para-Lel pour prendre la ligne L2 qui va à la Sagrada Familia (plan du métro). Notre amie avait déjà une carte T10 qui permet de faire 10 trajets pour 10,2 € (chaque personne  passe à son tour en utilisant la même carte).

 

Concernant Barcelone, le métro et las Ramblas, il faut être très, très prudent. J'ai discuté avec un croisiériste sur le bateau qui s'était fait voler son portefeuille et quand il est allé porter plainte avant de reprendre le bateau, la police lui a dit que c'était monnaie courante.

Pour la Sagrada familia, avec des grues et des bâches de partout, je n’avais prévu qu’une visite extérieure. Nous l’avions déjà visitée il y a quelques années. Dans mon souvenir, elle semblait moins en construction. Le chantier a commencé en 1882 et ils espèrent la terminer d'ici 2026. Il y a encore du boulot ! Pour une visite virtuelle de l'intérieur et de l'extérieur, c'est ici.

 



 

Nous avons ensuite fait un beau parcours à pied d’environ 4 heures pour rejoindre tranquillement la place Christophe Colomb en passant par la Casa Mila, appelée La Pedrera, magnifique réalisation de Gaudi.

 

La Casa Milà , « La Pedrera » ,  érigée entre 1906 et 1910 par Gaudí.
La Casa Milà , « La Pedrera » , érigée entre 1906 et 1910 par Gaudí.

 

puis devant la Casa Batllo, autre très belle réalisation de Gaudi, sur le Passeig de Gracia.


 

ensuite, nous avons traversé la Plaça de Catalunya.


 

puis nous nous sommes promenés dans le Barrio Gotico et devant la cathédrale.

 


La queue pour  rentrer dans le cathédrale  nous a dissuadés de la visiter mais sur le côté, nous avons pu accéder au cloître, véritable jardin, où l’on trouve même 13 oies !

 


 

 

 

 

Nous étions le 1er mai, donc bien que la ville fût très animée, la plupart des magasins et le marché de la Boqueria étaient fermés.

 

Nous avons fini par la Plaça Reial bordée de terrasses que j’ai trouvée magnifique.

 

 

Pour finir, nous sommes passés devant le Palau Güell de Gaudi que j’aurais bien visité car c’était le seul endroit où il n’y avait pas de queue mais les filles étaient fatiguées.


 

Cette après-midi nous a permis d’avoir un très bon aperçu de Barcelone, il faisait en plus une température idéale et du fait que l’on était le 1er mai, peu de voitures. Très belle escale.

 

En rentrant sur le bateau, l’heure du premier service était passée depuis longtemps. Nous sommes donc allés à la cafétéria. Les filles avaient raison, à cette heure là, elle est calme et agréable.

 

Les horaires du spectacle du soir avaient été décalés pour que tout le monde puisse le voir. Il était sur le thème des pirates et encore une fois très beau.