J1 : Portofino et Camogli

Habitant près de Nice, nous sommes à un peu moins de 3 h de route de Portofino qui est le but de ce premier jour.

 

Pas question d'essayer de s'y garer après avoir lu ce qu'en dit Le Routard, je cite : "Si vous arrivez jusqu'ici en voiture, sachez que c'est la plus mauvaise idée de vos vacances ! Portofino est dans un cul-de-sac et l'unique parking de la ville ne contient que 400 places ! En été, surtout le w-e, il est fréquent d'attendre 2-3h au barrage à 2 km du centre, dans l'attente qu'un véhicule quitte le village pour pouvoir prendre sa place."

 

Bon, c'est dissuasif ! Nous nous garerons donc à Santa Margherita Ligure, situé à 3,6 km de Portofino.

Nous tentons le  parking gratuit (si, si, vous avez bien lu !) de Covo di Nord Est, à mi chemin entre Santa Margherita et Portofino ;  il faut par contre un disque car on a droit à 4 heures. Super, il y a plein de place ! Il y a même des bancs face à la mer pour un pique-nique rapide avant de partir.

Sinon un peu avant, il y a le parking "Miramare" ( Via Milite Ignoto, 36). Et si vous cherchez un parking en centre ville, ce site vous intéressera certainement.

 

L'idée pour nous, c'est de rejoindre Portofino en marchant car faire le pied de grue devant un arrêt de bus ou de bateau, ça fatigue davantage que de marcher. Et puis, on aime bien voir les choses en marchant (là, je vois mes filles s'étrangler en lisant cela  ).

 

Mais sinon, on peut aller de Santa Margherita à Portofino avec le bus  82 (horaires ici) ou en bateau, ce qui doit être très agréable mais il y en a un seul par heure (voir ici).

 

Au final, on a adoré cette balade où se succèdent une promenade au dessus de la mer puis un petit sentier en forêt pour la partie qui n'est plus aménagée avec un trottoir.

 

J'ai mis ici, sur wikiloc le tracé GPS complet. Il permettra de bien visualiser le tracé pour ceux qui veulent refaire cette promenade.


Le parking gratuit de Covo di Nord Est
Le parking gratuit de Covo di Nord Est
Le parking
Le parking

La route passe devant de très belles villas.

 


Baia di Paraggi
Baia di Paraggi

Peu après cette jolie petite baie, on trouve des escaliers pour rejoindre le sentier qui passe en forêt mais toujours avec une vue mer.

 

Petits escaliers pour accéder au sentier dans la forêt
Petits escaliers pour accéder au sentier dans la forêt
Le sentier en forêt qui surplombe la route
Le sentier en forêt qui surplombe la route

La baie di Paraggi que l'on surplombe par le sentier en forêt
La baie di Paraggi que l'on surplombe par le sentier en forêt

 

On est arrivés à Portofino en 55 min.

L'arrivée se fait au niveau de l'église Divo Martino qui est à voir, son  parvis m'a bien plu.

 


Nous nous sommes ensuite installés à une terrasse pour y boire un très bon cocktail de fruits. Les prix sont évidemment ceux que l'on peut trouver dans une station balnéaire très "jet-set" mais le service (en français s'il vous plait) était très bon.

 



 

Après une bonne petite pause, nous sommes montés à la chiesa San Giorgio qui est l'édifice jaune que l'on voit sur les hauteurs.

On y accède par un petit escalier sur le port juste après le "Museo del parco" dont on voit de l'extérieur quelques statues.

C'est de là-haut que l'on a cette vue si connue de Portofino.

 

Les escaliers sont après la maisonnette en bois
Les escaliers sont après la maisonnette en bois

Nous avons continué la balade jusqu'au phare qui n'a rien de particulièrement intéressant.

 


Puis retour en restant cette fois-ci sur la route au lieu de repasser par le sentier. On marche du coup sur la chaussée mais le trafic est minime puisque les voitures sont bloquées et passent au compte-goutte.

En tout, notre petit tour, nous aura pris 3 h15 avec une bonne demi-heure de pause en terrasse et une multitude de pauses-photo.

 


 

Départ en voiture pour Camogli. On y arrive en une petite demi-heure. Il n'y a qu'un parking, donc j'avais peur de ne pas trouver de place mais finalement, le  parking de la gare au 1 via Bettolo (2 €/heure, mais à l'extérieur il y a aussi des places gratuites pour les chanceux ! ) était presque vide.

De là, une petite marche de 10 min mène au port. Le nom de Camogli  vient de "Casa delle Mogli" (Maison des épouses) et fait référence à l'absence des maris partis pêcher.

 

Nous avons beaucoup aimé car c'est une vraie ville habitée. Je veux dire par là, que l'on y voit des gens qui se promènent, des enfants qui jouent, on est arrivé à la basilique Santa Maria Assunta (à voir) à la fin de la célébration d'un mariage. Bref, c'est une vraie ville pas une ville pour touristes comme Portofino.

 

Les maisons sont peintes en trompe-l'oeil.
Les maisons sont peintes en trompe-l'oeil.

Devant la place de la basilique, Piazza Colombo, il y avait une énorme poêle à frire de 3,8 m de diamètre qui allait permettre le lendemain ( le deuxième dimanche du mois de mai)  de frire 3 tonnes de poissons, distribués ensuite gratuitement. Cette fête est appelée "Sacra del pesce". Je pense que si on avait voulu s'approcher de Camogli ce jour là, cela aurait été un vrai cauchemar !

Sur la photo suivante prise devant le  parvis de la basilique, on aperçoit  la poêle .

 

La voiture des mariés, super !
La voiture des mariés, super !
La basilique Santa Maria Assunta
La basilique Santa Maria Assunta

Juste au dessus de la basilique, se trouve le Castello della Dragonara , on y a également une belle vue sur le front de mer.

 

 

Deux dernières photos de Camogli qui est vraiment très colorée. Les maisons sur le front de mer sont décorées en trompe l’œil. Il y a quantité de restaurants et terrasses.

 


 

Départ ensuite pour notre hôtel (Sonno d'Autore). En réservant quelques jours avant, évidemment, le choix était restreint. Comme critère principal, je souhaitais être proche de La Spezia ou Levanto pour laisser la voiture à côté de la gare et faire les Cinq Terres dans la journée. Levanto, avait l'air plus simple pour se garer et n'est pas une gare prise d’assaut par les croisiéristes contrairement à La Spezia. Sur ce point, ce site qui indique les bateaux à quai m'avait rassuré, il n'y en avait qu'un assez petit ce jour là. Pour avoir déjà fait deux croisières sur de très grands bateaux, je sais, ce que cela donne quand plusieurs milliers de personnes débarquent et je voulais donc éviter de prendre le train à La Spezia.

J'ai donc opté pour cet hôtel, pas cher (100 € pour 4 !) et bien noté sur Booking, avec parking privé. Seul inconvénient, il était à 30 min de la gare de Levanto mais on ne peut pas tout avoir ...

Cela s'est avéré être un très bon choix. Le diner a vraiment été délicieux, aussi bien le poisson que les pâtes.

 

BILAN DU JOUR :

10/10 !

Portofino est un petit bijou et la promenade pour y aller nous a beaucoup plu.

Quant à Camogli qui se visite en moins d'une heure, c’est également à voir.