BOURGES

 

 

Située pratiquement au centre de la France, l'ancienne capitale du Berry,  est aujourd'hui une petite ville de moins de 70 000 habitants. Elle abrite cependant une belle cathédrale et une petite merveille : le palais Jacques cœur.

 

Il doit y avoir plein d'autres choses à voir (des marais aux portes de la ville, le musée des Meilleurs Ouvriers de France, le musée du Berry ...), mais quand on n'a que quelques heures, il faut se concentrer sur l'essentiel !

 

Pour se garer, ce site répertorie les zones de stationnement gratuites.

 


Palais Jacques Cœur

 

Maquette du palais
Maquette du palais

 

Ce palais en plein cœur de la ville fait parti des plus beaux édifices du pays. Edifié au XVe siècle dans un style gothique flamboyant, il est magnifiquement conservé. Tous les petits détails souvent amusants qui ornent ses murs, rendent la visite captivante.

Le palais est exceptionnel à l'image de son illustre propriétaire dont la vie semble sortir d'un roman.

Né à Bourges en 1400, Jacques cœur va devenir un des hommes les plus riches et influents de son époque. Il deviendra argentier du roi Charles VII qui l'anoblit même en 1441. Mais après une ascension sociale fulgurante, il tombe en disgrâce, ses biens sont confisqués et il est emprisonné en 1451. Il réussira à s'évader et se réfugie à Rome auprès du Pape. Il mourra en 1456 au cours d'une croisade.

 

Le palais appartient aujourd'hui au Centre des monuments nationaux.

 


Entrée du palais

La cour intérieure
La cour intérieure

Salle des festins
Salle des festins
Décor de cheminée
Décor de cheminée

Jacques Cœur ayant fait fortune grâce au commerce international était également armateur d'où des représentations de ses navires dans son palais dans la chambre appelée "chambre des galées".

 

Vitrail dans la chambre des Galées
Vitrail dans la chambre des Galées

Quelques détails joliment sculptés.

 

Jacques Coeur
Jacques Coeur
Certainement une représentation de Macée de Léodepart, son épouse
Certainement une représentation de Macée de Léodepart, son épouse


 

Très belle chapelle également.

 


 

Infos pratiques :

Horaires

Le palais est fermé les  1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre et 25 décembre.

Pour les horaires qui varient suivant les saisons, il faut regarder sur le site.

 

Tarifs :

Plein tarif : 8 € (11 € pour un billet d'entrée jumelé avec la tour de la cathédrale)

Gratuit pour les :

Moins de 18 ans
18-25 ans (ressortissants de l’Union Européenne )
Personne handicapée et son accompagnateur
Demandeur d’emploi, sur présentation d’une attestation de moins de 6 mois
Carte Culture - Carte ICOM
Pass Éducation

 

Site officiel

 


La cathédrale Saint-Etienne de Bourges

 

Photo Wikipedia (https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Cathedrale_Saint-Etienne_(Bourges)_16-09-2006.jpg)

Cette cathédrale gothique construite  en moins d'un siècle (commencée en  1195, le gros œuvre est terminé en 1230) présente des similitudes avec Notre-Dame de Paris mais a pour particularité de ne pas posséder de transept.

Elle possède de très beaux vitraux du XIIIe siècle et est classée au patrimoine  mondial de l'UNESCO.

 



Ces photos de vitraux sont tirées de Wikipedia

 

Infos pratiques :

La tour nord et la crypte peuvent se visiter mais il faudra être courageux et gravir près de 400 marches après s'être acquitté du droit d'entrée.

 

Horaires : Fermé le dimanche matin.
Fermé les 1er  janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre, 25 décembre.

Pour les horaires qui varient suivant les saisons, consulter le site

 

Tarifs :

Adulte 8€  (11 € pour un billet d'entré jumelé avec le palais Jacques Cœur)

Gratuit  pour :

Les moins de 18 ans
18-25 ans (ressortissants de l’Union Européenne )
Personne handicapée et son accompagnateur
Demandeur d’emploi, sur présentation d’une attestation de moins de 6 mois
Carte Culture - Carte ICOM
Pass Éducation

 

Site officiel


La ville

 

Se promener dans Bourges est bien agréable. La ville compte encore plus de 400 maisons à colombage, ceux-ci ayant une forme de croix de Saint-André.

Beaucoup de maisons datent de la fin du XVe siècle et furent construites suite à un grand incendie qui détruisit en 1487 une partie de la ville.

Ces maisons possédaient la zone d'habitation à l'étage, le rez-de-chaussée était souvent occupé par un commerce.

 




 

Autres voyages                                                                                                                  Accueil