Eglise de Wies, Kloster Ettal et Garmisch-Partenkirchen

 

En partant de Füssen, le GPS nous a fait arriver à l'église de Wies par une petite route étroite au milieu de prairies et de forêts.

 

 

Je commençais d'ailleurs à me poser des questions jusqu'à ce que l'église apparaisse entre quelques maisons.

Vu le monde sur le parking (2 € pour info), nous nous sommes doutés qu'ils n'étaient pas arrivés par la même route que nous .

 

L'église de Wies
L'église de Wies

 

De l'extérieur, l'église est déjà surprenante par sa taille et son environnement bucolique mais c'est en entrant que l'on est vraiment saisi d'émerveillement !

 

Cliquer sur ces images pour les agrandir


 

Deuxième arrêt pour voir l'abbaye d'Ettal.

Il y avait encore plus de monde pour cette deuxième visite et nous avons trouvé de la place dans un parking à côté par hasard (2 € le parking).

La basilique qui est comme l'église de Wies marquée par un style très rococo est également impressionnante par sa taille.

 

 

 

Cliquez sur ces photos si vous voulez les agrandir.


 

Nous sommes arrivés à Garmisch-Partenkirchen de bonne heure vers 14h. Notre appartement n'étant pas prêt avant 15h00, nous sommes partis visiter la ville et faire quelques courses pour le diner et le petit déjeuner du jour suivant.

Garmisch et Partenkirchen étaient jusqu'en 1935 deux petites villes différentes avant d'être regroupées à l'occasion des jeux olympiques d'hiver de 1936.

Nous nous sommes uniquement promenés à Partenkirchen qui a davantage gardé son aspect de village que Garmisch où nous ne sommes passés qu'en voiture.

Nous nous sommes garés au parking de la Badgasse qui est d'ailleurs gratuit les deux premières heures. Il est très pratique car situé juste à côté de la très belle Ludwigstraße qu'il faut absolument aller voir quand on passe dans le coin.

 

La rue Ludwigstrasse
La rue Ludwigstrasse
La rue Ludwigstrasse
La rue Ludwigstrasse
La rue Ludwigstrasse
La rue Ludwigstrasse
La rue Ludwigstrasse
La rue Ludwigstrasse

 

Le lendemain, nous sommes allés diner à la Fraundorfer Gasthof sur la rue Ludwigstraße. Folklore garanti avec un accordéoniste, des serveuses habillées en tenue traditionnelle, des petites danses bavaroises réalisées par deux petits jeunes en culottes courtes et de grandes chopes de bière partout.

Si vous avez très faim, pas de soucis vu la taille des portions. Pour la cuisine par contre, il ne faut pas s'attendre à un grand raffinement. Moi, j'ai pris du jarret de porc qui était très bon et aurait pu nourrir deux personnes. Mon mari a pris une choucroute qui lui a un peu rappelé celle de la cantine ... Quant à ma plus jeune fille qui a commandé des légumes, elle a eu la joie de voir arriver du choux rave. Nous avons bien ri en voyant son air réjoui.

 

Fraundorfer Gasthof
Fraundorfer Gasthof