Par ordre alphabétique :

 

ARGENT :

Partout on vous changera des euros. Je déconseille de partir avec seulement sa carte bancaire en poche car d'expérience, elle peut se retrouver bloquée pour suspicion de fraude et elle ne sera pas forcément acceptée partout. Pour un des hôtels nous savions en réservant que ce serait le cas mais nous avons été bien surpris qu'un autre réservé sur booking avec une VISA, n'accepte que des cartes balinaises.

De plus quand on paye par carte le tarif est d'office majoré de 3%.

 

CHAUFFEUR :

Le rêve ! Aucun souci pour en trouver un, il suffit de demander à son hôtel. Par contre, si on cherche un chauffeur parlant bien anglais ou encore plus rare parlant français, là c'est une autre histoire. En fonction de la distance, nous avons payé entre 40 et 50 €  la journée.

 

CLIMAT :

En juillet, le climat n'est pas désagréable. Il fait bien sûr chaud et humide mais la température reste en dessous de 30 °C. En deux semaines, nous avons eu trois courtes averses tropicales en fin de journée. Cela ne dure pas longtemps mais il vaut mieux éviter d'être en train de se promener à ce moment là !

 

NOURRITURE :

La cuisine balinaise est épicée. La première semaine, nous passions notre temps à demander si tel ou tel plat était "spicy". La deuxième semaine, nous étions au bord de la mer donc nous avons mangé beaucoup de poisson.

Les desserts sont très peu variés car les Balinais en consomment peu. On trouve partout des pancakes  ou des beignets à la banane.

Grosse déception pour les fruits. En deux semaines, nous n'avons jamais mangé de fruits savoureux comme c'est habituellement le cas dans les pays tropicaux.  

Dans les restaurants fréquentés par des touristes, on utilise de l'eau potable pour faire les jus de fruits et les glaçons. Ailleurs, je pense qu'il faut éviter de consommer des crudités et des jus.

 

PLAGES :

Celles de Lovina et Amed ont du sable noir (ou plutôt des cailloux pour celle d'Amed). Aux Gili, elles sont très belles avec du sable blanc et des eaux turquoises à certains endroits. Elles étaient propres partout.

 

PRENOMS ET NOMS :

90 % des Balinais font partie de la caste des Sudras et pour les prénoms il n'y a pas à se casser la tête :

 

Le 1er enfant s’appellera Wayan ou Putu (mixte) ou Gede si c’est un garçon.
Le 2ème enfant s’appellera Made ou Kadek.
Le 3ème enfant s’appellera Nyoman ou Komang.
Le 4ème enfant s’appellera Ketut.

Et pour le 5ème, on recommence !

 

Quant au nom de famille, ce sont les parents qui le choisissent quand l'enfant a environ trois mois. Donc personne ne porte le même nom dans une famille .

 

SECURITE :

C'est un pays tranquille. On ne s'est jamais inquiétés ni pour nous ni pour nos affaires. Vraiment agréable surtout quand on voyage avec ses enfants. Évidemment, nous ne prenions pas les transports en commun qui exposent davantage aux mauvaises surprises.

 

 

 

Voir reste du voyage                                                                                                        Accueil